Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

SONGE PROTHÉTIQUE

concernant la République française.

 

En date du 27 juin 2020 au point du jour.

 

Par Naomie

 Daniel 4/5 - J’ai eu un songe qui m’a effrayé; les pensées dont j’étais poursuivi sur ma couche et les visions de mon esprit me remplissaient d’épouvante.

Savoir faire la différence entre un vulgaire cauchemar, ou bien encore un rêve et un songe prophétique !

La vision prophétique peut laisser un goût d'amertume à la pensée au réveil, tel il est dit dans le livre de Job 7/14 -  C’est alors que tu m’effraies par des songes, que tu m’épouvantes par des visions.

Il m'a souvent été demandé en quoi je pouvais avoir l'assurance de savoir faire la différence entre un simple rêve ou un cauchemar des plus familier, d'un authentique songe prophétique émanant de la volonté divine ?  Une seule réponse me semble évidente : l'Esprit saint sait faire toute la différence entre le rêve « commun » et la révélation spirituelle de Dieu.

Jérémie 14/14  - Et l’Eternel me dit: C’est le mensonge que prophétisent en mon nom les prophètes; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d’ordre, Je ne leur ai point parlé; Ce sont des visions mensongères, de vaines prédictions, des tromperies de leur cœur, qu’ils vous prophétisent.

C'est pourquoi je demeure fermement assurée que ma réponse est bonne et juste : si un doute vous habite, mettez-vous devant le Seigneur qui vous éclairera de sa sainte lumière.

L'homme est faillible, pas Dieu.

Il en est de ces prophètes qui sont pourvoyeurs de bonnes nouvelles, suaves comme de la guimauve, et qui couvrent le péché du peuple de Dieu. Leurs agissements sont trompeurs, et ils sont réprouvés dans leurs magouilles spirituelles.

Ezéchiel 12/22 à 24 -  Fils de l’homme, que signifient ces discours moqueurs que vous tenez dans le pays d’Israël: Les jours se prolongent, et toutes les visions restent sans effet? C’est pourquoi dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Je ferai cesser ces discours moqueurs; On ne les tiendra plus en Israël. Dis-leur, au contraire: Les jours approchent, et toutes les visions s’accompliront.  Car il n’y aura plus de visions vaines, ni d’oracles trompeurs, au milieu de la maison d’Israël.


Nuit du  27 au 28 juin vers 5h30 du matin.

« Je me tiens dans un lieu ténébreux, totalement privé de tous points lumineux, jusqu'au ciel qui est un lieu de désolation, fermé sans étoile aucune.

Cet endroit  est sinistre et désertique. Le terrain est gluant, il colle aux semelles et il est glissant, comme de la boue fraîche. J'avance de façon mécanique, hasardeuse, sans repère. J'entends, sur ma droite, le bruit d'un fort courant d'eau. Je ne le vois pas, mais j'entends son roulement, le courant est vif.

J'active mon pas, sans prudence, malgré l'étroitesse du sentier, je dois le faire. Je suis sans crainte, ayant la ferme assurance d'être « assistée » dans cette action. J'ignore si jamais j'ai une destination, mais je me hâte.

Il me semble vivre une situation dans un endroit inconnu mais avec un sentiment très fort d'un retour en arrière, d'un recul dans le passé. La saleté repoussante des lieux, quelques masures....

Soudainement, j'assiste à la chute de troncs d'arbres tronçonnés et non pas sciés. C'est vraiment très étrange. Que font ces troncs d'arbres sortis de nulle part, manipulés par personne ? Ils sont imposants, tous semblables.

Ils se tiennent droits côte à côte dans l'eau boueuse suivant une ligne droite. Ils font figure de barrage, et l'eau retenue va déborder de partout.

Il me semble devoir activer le pas, je me hâte, je cours... jusqu'à ce qu'un sentiment d'insécurité m'envahisse et me force à stopper ma course, net !

Heureusement, sinon je chutais dans un précipice ouvert devant mes pas.

C'est alors un changement radicalterrain plat découvert, avec une clarté blafarde, comme un lever du jour, quand la nuit est encore présente.

Cela ressemble à des terres salines, avec peu d'eau.

Ma vue est attirée par un grand sac en toile claire, beige (toile rigide, comme celles des bâches, des voiles de bateau).

Ce sac est « posé » à même le sol totalement détrempé. J'accours et je constate que je ne peux pas ouvrir le lien trop serré.

Le temps de mon interrogation et je constate que sans aucune aide visible, une grande déchirure se fait devant mes yeux étonnés.

Une ouverture béante... je regarde... une forme de femme se dresse, assise sur ses

genoux. Son allure est très surprenante, elle est jeune encore, plus très pourtant, 35/45 ans peut-être ? Elle a le visage marqué par la saleté mouillée, les cheveux bruns coupés courts avec des mèches qui s'animent. Une robe qui jadis a été blanche et qui à cet instant où je la découvre, est sale, maculée..

Je regarde le contenu du sac et mon étonnement va grandissant ! Ce sont des détritus, des déchets « verts » (légumes et fruits).

Elle se lève, quitte le sac, elle est totalement hébétée.

C'est alors que je reçois la pensée suivante : cette femme est la représentation de la République française que l'on a voulu détruire. Pas tuer, juste détruire.

Je me réveille.

Ezéchiel 7/26 - Il arrive malheur sur malheur, un bruit succède à un bruit; Ils demandent des visions aux prophètes; Les sacrificateurs ne connaissent plus la loi, les anciens n’ont plus de conseils.

Assise sur des détritus de végétaux, peu glorieuse, la France ne peut plus compter sur son passé pour affermir son devenir. En fait depuis de longues décennies, la France a été forcée  de sucer le lait de la démocratie et de se nourrir sur les bases humanistes des « Droits de l'homme » tout en s'éloignant de ce qu'elle se devait être : une République.

Ce n'est plus le cas, et seule l'Humanisme, qui a conduit à ce chaos mondialiste, tient les rênes de la France.

La France a perdu sa souveraineté, et le peuple est contraint au quotidien. L'Elément populaire que l'on traduit par « populiste » n'a plus d'influence prépondérante comme il en fut à son origine. La démocratie est un mot, la République est un fait. Le mondialisme exerce un pouvoir qu'il s'est octroyé alors que les peuples ont perdu leur liberté de penser, de faire, d'exercer.

Les « Pouvoirs » ont été abattus (les arbres) mais ils demeurent malgré tout.

Pareils à des corps  plongés dans l'eau, ils s'enfoncent pour mieux en ressurgir.

Malgré tout ce qui se dit, tout ce qui se fait, la « République » française va se relever du cœur de tous  ses déchets.... Aujourd'hui elle est salie, elle n'a plus d'envergure, mais malgré tout, elle se relèvera.

Elle s'appuie sur un choix politique, mais elle devra revenir à ses sources du passé pour enfin se relever totalement - Job 22/23  - Tu seras rétabli, si tu reviens au Tout-Puissant, Si tu éloignes l’iniquité de ta tente.

En réalité, il nous faut admettre que la colère divine s'est abattue sur la France vautrée sur ses ordures, et a choisi un homme pour que cette colère soit manifestée, mais il faut aussi savoir que la rétribution de cet homme sera une rétribution de sévérité envers lui.

Il ne sera pas épargné, et sa déchéance sera ignominieuse.

Apocalypse 3/22 - Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises!