Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 


SERVIR DIEU

OU BIEN SE SERVIR DE DIEU ? 

 

Telle est la question ! 

Par Naomie, le 26 juillet 2022 

 

SHALOM. 

Malachie 1/6 - Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ? 

 EN CECI ! 

 

  • INCONSTANCE ! 

  • INCONSEQUENCE ! 

  • REJET DES VALEURS CHRETIENNES ! 

  • FAUX TEMOIGNAGE ! 

  • ESPRIT DU MONDE ! 

Malachie 3/8 et 9 - Un homme trompe-t-il Dieu ? Car vous me trompez, Et vous dites : En quoi t’avons-nous trompé ?  Vous êtes frappés par la malédiction, et vous me trompez, La nation tout entière  

Daniel 9/6 - Nous n’avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays. 

Pourtant, les prophètes ont été constants dans leurs actes et leurs paroles ! 

De tous les temps, les prophètes se sont référencés des saintes paroles écrites ou bien véhiculées oralement, sans tenir compte de ceux qui écoutaient, ou pas, selon les encouragements du Seigneur envers eux. Paul préférait dénoncer avec vigueur ceux qui acceptaient la compromission avec le peuple juif, à l’image de Pierre, ou autre, tout comme les prophètes d'aujourd'hui se compromettent avec les voleurs du temple. Osez me dire en face que ceci n'est point vérité ! Et alors je me repentirais de mes paroles ! Pourquoi vouloir étouffer la vérité afin de laisser place au mensonge et à la compromission ? 

De fait, la fausse prédication reposant sur les bienfaits du monde conduit tout droit dans le précipice de la mort spirituelle. 

Souvenez-vous comment le Seigneur « tacle » ceux qui se revendiquent de lui sans pour autant avoir fait de notre Seigneur leur lumière, le rédempteur de leur vie, leur sauveur. 

Leur Roi ! 

Matthieu 7/22 - Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? 

Matthieu 25/12 - Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. 

Il ne prend pas des gants mais dit ce qui est vrai. Son nom est Vérité. 

Par peur, par prudence extrême, nous en arrivons à renier le Christ Yéshua et devenons des rejetons d'un arbre dont le nom est inconséquence. Nous ne savons plus évaluer, par manque de constance, par manque de sagesse, par manque de foi, combien l'église est pareille à un fruit devenu sec, sans jus, molle et défraîchie. Esaïe 40/7-   L’herbe sèche, la fleur tombe, Quand le vent de l’Eternel souffle dessus. — Certainement le peuple est comme l’herbe : 

Eglise ! Ton œil est comme toi, sec, et tu ne vois plus ton ennemi t'assiégeant jusqu'à ta ruine. Ton oreille est sourde, et tu n'entends plus les cris de tes sentinelles qui t'avertissent sans grand succès. 


Tes faux prophètes t'annoncent le réveil mais de quel réveil s'agit-il ? Les fausses religions s'étalent et chassent la chrétienté, mais est-ce que la chrétienté est le christianisme ? Le Seigneur ne cherche pas d'émules, ni de prosélytes ! Il veut des humains « sauvés » dans une rédemption parfaite par l’œuvre de la croix.
Ils parlent... Ils annoncent... Ils dénoncent, puis te donnent l'addition car chez eux, c'est payant, tandis que le Seigneur te dit :
C'EST GRATUIT CAR J'AI PAYE POUR TOI. 

Ézéchiel 33/2 - Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle,

Ézéchiel 33/6 et 7 - Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle. Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part. 

L'esprit humain a établi sa demeure et peu à peu a rejeté l'Esprit de Dieu, prenant ainsi la place de Celui qui avait fait de nous le temple du Saint Esprit. 

Comment l'esprit humain, qui ne conçoit que les choses du monde, peut-il nous transporter jusqu'à la montagne de Dieu, là où l'Eternel a établi son Oint ? Psaumes 2/6 - C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! 

Pouvez-vous le dire ? Non, car l'esprit de l'homme fait la guerre à l'Eternel Dieu, et ne conçoit en rien des choses divines. 

1 Corinthiens 2/11 à 13 - Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. 

Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.  Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, 

Lorsqu'il est question de faux témoignages, il faut savoir que celui, celle qui porte un faux témoignage est un faux témoin. 

Qu'est-ce qu'un faux témoin si ce n'est devenir le représentant du mensonge, et ainsi, endosser le vêtement du Père du mensonge. Jean 8/44 - Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. 

Toutefois, il faut regarder de plus près : le faux témoin, acteur dans la maison satanique, est à l'image du Faux Témoin qui marche près de la Bête et apporte son témoignage qui ne reflète que le mensonge et non pas la vérité. 

Proverbes 19/9 - Le faux témoin ne restera pas impuni, Et celui qui dit des mensonges périra. 

Apocalypse 16/13 - Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. 

C'est ici l'esprit du monde, c'est ici l'image des esprits impurs qui œuvrent sur le monde, dans l'église, afin de dominer et vaincre l'esprit de Christ Yéhua qui est l'esprit de la vraie prophétie : Apocalypse 19/10 - Et je tombai à ses pieds pour l’adorer ; mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. — Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie. 

Le monde s'est doté d'une pléiade de faux prophètes qui à l'image de Juda l'Iscariote (disciple du Christ) vendraient pères et mères, vendraient leur âme pour une poignée d'or périssable. 


Et l'église actuelle a vendu son âme pour bien moins que cela. 

Le « Faux Prophète » a une bouche remplie d'impureté – il annonce l'impureté à son paroxysme – et les 3 esprits impurs qui sortent de sa bouche sont la représentation du SYSTEME BABYLONIEN construit sur un TREPIED (3) représentant : LA BETE QUI SORT DE L'EAU, CELLE QUI MONTE DE LA TERRE ET LE FAUX TEMOIGNAGE DE L'EGLISE APOSTATE . 

Beaucoup pense que l'église ne doit pas être dénoncée, mais n'est-il pas montré au travers de Ézéchiel 3 ou encore 33 qu'il faut reprendre le coupable afin de lui éviter la deuxième mort, mort éternelle. 

N'est-il pas écrit que Paul avouera que pour sauver une âme, il vouera le corps du pécheur à la perdition – et c'est bien d'une personne établie dans l'église dont il est question. - 1 Corinthiens 5/5 ... qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus. 

1 Timothée 1/20 - De ce nombre sont Hyménée et Alexandre, que j’ai livrés à Satan, afin qu’ils apprennent à ne pas blasphémer. 

Devant la léthargie du peuple chrétien, pensez-vous que notre Dieu va demeurer silencieux alors qu'il a racheté les âmes perdues au prix du sang saint et pur du Christ Yéshua, souverain et roi ? Si vous croyez à cette perversité, alors il est temps pour vous de retourner au pied de la croix et d'implorer, à nouveau, le pardon du Seigneur. 

Satan réunit ceux de son espèce, esprits impurs, démons de toutes sortes, humains ennemis de Christ Yéshua parce que l'heure du dernier grand combat est là. C'en est fini des suppositions, et le grand dragon, furieux, cherche à détruire « La Femme » (l'Eglise sainte et pure épouse du Seigneur) afin que la réunion des deux ne puisse pas s'accomplir. Et cela prit naissance dès que Satan fut chassé de devant l'Eternel pour venir polluer la terre et ses habitants. Et cela s'est traduit par une haine mortelle envers Israël (la femme qui a enfanté l'enfant mâle (Christ Yéshua né juif – le salut venant de celui qui est né juif de la femme juive).

Les deux ailes du grand aigle correspondent à la description faite de Dieu en :

Psaumes 36/7 (36-8) Combien est précieuse ta bonté, ô Dieu ! A l’ombre de tes ailes les fils de l’homme cherchent un refuge. 

Le refuge de l'homme, au temps de l'accomplissement de ce grand combat, sera sa foi dans le salut accordé par Christ Rédempteur et Sauveur. Viendra ce temps, vient ce temps, ce temps est maintenant présent. 

Apocalypse 12/13 à 17 :  Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle. 

Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. 

Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve. Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche. 

Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. 

Spéculations, supputations, quoi encore ? Ils ont parlé, ils parlent, et leurs ventres replets luisent de graisse ! Deutéronome 32/15 - Israël est devenu gras, et il a regimbé ; Tu es devenu gras, épais et replet ! — Et il a abandonné Dieu, son créateur, Il a méprisé le rocher de son salut, 

Ils parlent de foi et ils ne sont que spéculateurs ! 

J'ai connu des choses et j'ai vu des actes sordides, sous le couvert de la foi ! 

Un témoignage : 

il y a très longtemps, le Saint Esprit me donne un songe, qui me fait froid dans le dos ! Un lieu que je connais, une réunion à laquelle je participe de temps à autre. Une évidence à mon réveil, je n'irai pas ! En fait, le songe me montrait en train de dénoncer les faux prophètes à l’œuvre dans ce lieu connu. Je me vois debout et dénoncer ces hommes devant l'Assemblée ! 

Mille et un prétextes afin de ne pas me rendre, accompagnée avec des frères et sœurs, dans le lieu montré. Je ne le veux pas ! Je refuse ! 

Je me saisis d'une opportunité qui se présente d'aller ailleurs, sous le couvert d'assister à une réunion « chrétienne » œcuménique ! 


J'ignorais ce qui allait se passer. 

A peine arrivée, un sentiment de malaise m’étreint. Je me place au dernier rang, isolée. 

L'Esprit saint œuvre en moi, et commence une bataille. Je sais pourquoi je suis dans ce lieu, et surtout, qu'il va me falloir dénoncer l'esprit des faux prophètes (ils sont 3) Et le songe s'accomplit ! Et je me lève et dénonce ces faux prophètes ! On veut me faire taire... Impossible ! Maintenant, j'obéis ! 

Après la réunion, je suis confrontée à un de ces hommes qui vient me saluer. Il ne parle aucunement le français, aussi je précise à sa traductrice qu'il n'est pas question pour moi de me rétracter, car je sais ce que je sais. 

Après cela, une meute de jeunes loups se précipitent sur ma personne afin de me maltraiter ! Je leur dis la vérité, mais ils ne se calment pas pour autant, ils partent, c'est tout ! 

Et voilà ! Des kilomètres et malgré mon peu d'empressement à obéir, j'ai été contrainte de le faire, malgré moi ! Servir Dieu ou se servir de Dieu ? 

Seigneur ! Je confesse mon peu de connaissance, mon manque de souplesse, mais je confesse devant l'église, la grande assemblée, devant les hommes, devant le Système établi, devant les anges et devant les esprits méchants que je t'aime ! Dans l'imperfection, dans mon humanité, dans ma chair, dans mes rires et dans mes larmes, dans ma joie ou ma souffrance ! JE T'AIME CAR TU M'AS AIME EN PREMIER. 

Tu as fait de moi ta bouche, selon ce qui est écrit : Esaïe 49/2 - Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, Il m’a couvert de l’ombre de sa main ; Il a fait de moi une flèche aiguë, Il m’a caché dans son carquois 

Proverbes 8/7 - Car ma bouche proclame la vérité, Et mes lèvres ont en horreur le mensonge ; 

Servir Dieu consiste à nous voir tels que nous sommes, puis après avoir déposé notre Ego orgueilleux, destructeur, sur l'autel des sacrifices, accepter la mise à mort de notre moi. 

Cela va être un instant, un temps de pure souffrance, et non pas une bagatelle. 

Corps, âme, esprit ! Tout y passe ! Laminé, jusqu'à ce que la plus petite parcelle de scories disparaisse. C'est alors que nous pourrons dire : Seigneur, J'avais entendu parler de toi, mais maintenant, je sais ta souffrance et je connais mon ignorance. Je te demande humblement pardon, renonçant à ce qui est ma vaine façon de vivre ! Désireux de passer par le feu, dans un baptême de puissance qui va me rendre semblable à toi dans ce que tu es. Luc 3/16 - il leur dit à tous : Moi, je vous baptise d’eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. 

Il n'est pas de puissance ni d'autorité sans ce baptême de feu ! 

Si enfin, après tout cela, nos yeux s'ouvrent, si l'Esprit saint répand en nous le feu de l'Esprit qui fait de nous des ouvriers dans la grande moisson divine, une « faveur » nous est accordée ; celle de comprendre, enfin, le message d'Apocalypse qui révèle l'identité de l'épouse de l'Agneau (pas la vierge (innocente) mais l'épouse avertie. Apocalypse 21/9 - Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau. 

Celle-là dont les péchés ont été remis à jamais, (allégorie) Luc 7/48 - Et il dit à la femme : Tes péchés sont pardonnés. Mais afin de comprendre cette parole, il faut être empreint d'intelligence sage (Apocalypse 17/9) 

Shalom