Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

SONGE UN NOUVEAU MONDE
 

UN SONGE DANS LA NUIT DU 20 MARS 2020.

SHALOM

par Naomie le 23 mars 2020.

Psaumes 12/6  (12/7) - Les paroles de l’Éternel sont des paroles pures, un argent éprouvé sur terre au creuset, et sept fois épuré.

Je constate un phénomène qui n'a rien d'étrange, et chaque fois qu'intervient une crise planétaire de n'importe quel ordre que ce soit, les « morpions » spirituels se cramponnent sur le dit événement, afin de lui donner une explication, et s'arroger une gloire éphémère.

Nous savons bien, pour ceux et celles qui connaissent les saintes écritures, que rien n'est fortuit, et que toutes paroles données l'a été pour notre enseignement, afin de nous préparer à la venue de l'antéchrist et au retour en gloire de notre Dieu Christ Yéshua.

Aujourd'hui, les juifs chantent en attendant la venue du Messie qu'ils attendent avec ferveur, sans avoir reconnu ce dernier quand il s'est présenté chez les siens.

Avant d'écrire ce qui m'a été donné par l'Esprit saint, j'ai profité d'un problème d'avec mon ordi pour faire une rétrospective des paroles et messages prophétisés au nom de Christ Yéshua, et j'ai eu « peur » de lire ce qui était. Depuis des décennies, les messages sont les mêmes et annoncent ce qui est, dénonçant l'irresponsabilité de l'homme en général, et des dirigeants en particulier, sans omettre la responsabilité de celle qui se prétend « l'épouse » du Christ.

Si vous avez gardé mes écrits prophétiques, mettez-les bout à bout et vous verrez ce que le Seigneur veut dire, ce qui a été prophétisé, ce qui s'est concrétisé, ce qui est en cours, et ce qui va venir. Esaïe 26/20  Va, mon peuple, entre dans ta chambre, et ferme la porte derrière toi; Cache-toi pour quelques instants, jusqu'à ce que la colère soit passée.

Soyez bénis et surtout gardez vous. Fermez vos portes, tandis que passe l'Exécuteur de la colère divine. Shalom.

Alors que je venais de marquer sur un cahier les termes de ce rêve, une pensée vint m'assaillir, et c'était juste ces deux mots : ALERTE ROUGE...

Voilà la teneur de ce songe :

Rêve du 20 mars 2020

« Je suis dans un lieu qui me semble être un endroit de spectacle – et il y a  J. Halliday qui ne se produit pas, juste présent sur scène – il n'est pas jeune – la vedette n'est autre que ma nièce, fille de mon frère défunt.

Elle chante, bien, et elle est accompagnée d'un « petit rat » vêtu d'un tutu blanc qui danse autour d'elle ?

A la fin de sa prestation, un mouvement de foule me fait fuir, et une fois dehors, je pars à la recherche de mon véhicule que je ne retrouve absolument pas. Ma décision ? Rentrer à pieds, dans une nuit parfaitement noire. C'est comme un néant qui m'entoure.

Après bien des hésitations, j'arrive, au petit jour, à ce qui me semble être ma demeure.

Là aussi, c'est une nuit installée, pas d'éclairage, rien que le froid. Je dresse l'oreille afin de me guider aux bruits.

Malgré tout, il m'arrive de reconnaître un vase dans lequel trempe quelques fleurs coupées qui n'ont plus de fraîcheur. Jonquilles et autres totalement fanées.

Je constate également un monceau de branches avec des petites baies sombres posées à même le bois d'un meuble.

C'est une attention de ma fille, mais cela ne lui ressemble pas. Donc je me précipite afin de retirer ces branchages et les jeter. Toutes, fleurs fanées y compris.

Derrière moi, une porte cachée qui bouge, et apparaît dans un recoin « mon époux » ??? 

Il est triste et fatigué, sale, sans soins ni pour lui ni pour ses vêtements qui sont très sales. Je m'assieds sur ses genoux, l'embrassant, lui disant mes regrets de ne plus vivre comme « avant » avec lui. Il m'affirme pareillement, puis il disparaît.

Je reviens  sur ma décision de jeter fleurs et branches mortes. Il m'est impossible de procéder, tant il apparaît des racines fortement ancrées dans le bois du meuble. Je m'acharne sur ces racines, pas moyen, elles ne cèdent pas.

Tandis que je décuple mes efforts, tout se dérobe sous mes pieds : murs, meubles, sol, et la terre, laissant un vide monstrueux sous moi. Rivée à ces racines, je visionne la désolation qu'offre à ma vue  ce vide et j'entends la voix de ma fille me crier d'être prudente...Je la rassure lui affirmant ne rien craindre, qu'une nouvelle terre va surgir sous mes pieds.

Et de visu, je constate qu'il en est ainsi, une nouvelle terre surgit, de couleur brun au lieu du noir. »

C'est alors que je me réveille.


UNE EXPLICATION TRÈS RATIONNELLE DE CE RÊVE.

Un lien étroit unit ce rêve à celui du 15 mars qui est déjà sur le site. 

Souvenez-vous que dans celui du 15 mars, une parole m'était adressée en ces termes :    C'est alors que la voix qui est à mes côtés s'adresse à moi et me dit : « je vais te montrer les choses que les morts n'emportent pas avec eux ! »

Passé un délai de 5 jours, un autre songe qui laisse apparaître des choses mortes (des fleurs) et des personnes décédées.

En réfléchissant bien, plusieurs applications se révèlent :

-La mort des humains, la mort de la végétation, l'anéantissement et la disparition de la terre qui s’effondre, tout comme s’effondre sous nos pieds ce à quoi nous étions attachés, ce à quoi bien des mains vont s’agripper, sans pour autant empêcher les événements de se produire.

Tout ce à quoi nous tenons, personnage, la nature habillant la planète s’effondre sous nos pieds.

Sans vouloir me répéter, mais dans l'obligation de parler, reportons-nous à la parole de Dieu qui se révèle à nous sans hypocrisie.

Esaïe 51/16 -  Je mets mes paroles dans ta bouche, Et je te couvre de l'ombre de ma main, Pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre, et pour dire à Sion: Tu es mon peuple !  65/17 -  Car je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre ; On ne se rappellera plus les choses passées, Elles ne reviendront plus à l'esprit.  66/22 Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l'Éternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom

2 Pierre 3/13 - Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera.

Apocalypse 21/1- Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.

Ces paroles sont applicables à la vision de la terre qui s'effondre sous nos pieds, mais une autre explication concerne les mains agrippées aux racines.

Les anciennes racines, celles qui nous lient à notre humanisme orgueilleux et sauvage ont des fondements profonds qui empêchent tout changement spirituel et humain - 

2 Corinthiens 5/17 - Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

Par contre, les mains qui s'attachent aux racines de la foi en Christ peuvent avoir l'assurance,  quel que soient les événements présents et futurs, que nous tiendrons fermement et seront tenus pareillement, sans sombrer dans cette obscurité qui couvre la terre.

Hébreux 3/14-  Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu'à la fin l'assurance que nous avions au commencement... 10/23 -  Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle.

Ce que nous voyons est une « alerte rouge » et nous sommes appelés à vivre ce temps d'épreuve afin que notre foi soit épurée comme l'or le plus précieux.1 Jean 5/4 ... parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi.

La vision donnée concernant le sablier et le bâton accentue ce songe, le temps est compté et la colère de Dieu arrive.

Gardez-vous tandis que passe la colère de Dieu et que la terre suce, jusqu'à la lie, la coupe de la colère de notre Dieu qui a été tendue à la terre par le Prophète Jérémie.