Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

QUI NE DIT MOT CONSENT !  

Par Naomie le 21 octobre 2020  

  

SHALOM.  

  

Romains 13/11 - Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes : c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.  

 

Et pourtant nous avons adopté la politique du...politiquement correct, parler sans faire de vague, accepter la mort, la peur, la violence, tout cela au nom d'une fausse idée qui préconise qu'il faut tout entériner, ne rien dire, accepter.  

A tout ceux-là qui, tels des moutons, font bêeeeee je refuse de suivre le troupeau.  

Consentir à ce que le monde subit actuellement ? NON !  

Accepter de perdre mon identité au profit de ceux qui ont choisi le silence, je dis NON !  

A une république délétère qui provoque la mort silencieuse d'une majorité devenue muette ? Je dis NON !  

A une église qui se veut dans l'air du temps et qui pactise avec le diable ? Je dis NON !  

A tous ceux-là qui jettent la pierre sans admettre qu'ils sont pécheurs ? Je dis NON !  

A ceux-là qui condamnent Israël sans se souvenir qu'il est le peuple élu ? Je dis NON !  

A ces démons tyrannisant les peuples au nom de leur démocratie suicidaire et malfaisante, je dis NON !  

 

Devons-nous taire la vérité au profit d'une espèce de tranquillité qui ne mène à rien ? Je dis NON ! Réfractaire et rebelle à la stupidité humaine véhiculée par ceux-là qui se prétendent sages et qui ne sont que des fous, je ne me tais pas !  

 

Parle et ne te tais pas dit le Seigneur !.....

 

Seigneur ! Je suis née ainsi, révoltée en permanence contre l'hypocrisie, contre l'inégalité, contre la perversion en tout genre !  

J'ai refusé, refusant toujours ce qui se passe actuellement, sous le regard accusateur et les silences de bon ton, alors que le monde va de défaites en défections, de mensonges en faussetés … Il nous faut Seigneur, une effusion de ton Esprit saint selon la description qui en est faite dans le livre de Joël 2/28 et 29 - Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.  Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je répandrai mon esprit.

Seigneur ! Vite ! C'est urgent !  

 

Le silence est d'or ? Oui mais la parole est d'argent ! L’Église doit se réveiller et parler de la vérité, en Esprit et en vérité, se moquant des instructions contraires !  

Avec la pandémie actuelle, un refus d'obéissance citoyenne est en marche, tant les règles et instructions sont contraires à ce qui se doit d'être.  

Le monde chrétien, le vrai, le chaud, le bouillant a un devoir d'obéissance envers le Saint d’Israël quand ce dernier dit à ses enfants de parler, de ne pas se taire, afin de sauver des âmes de la deuxième mort éternelle, la mort spirituelle dont beaucoup n'échapperont pas, s'imaginant pourtant être entrés dans le salut sans l'avoir jamais obtenu.  

Nous n'avons rien à ménager, l'ennemi à dépasser cette vision qui nous est imposée par les lâches, les tièdes - Apocalypse 3/16 - Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Apocalypse 21/8 - Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.  

 

N'est-ce pas là la vérité ? La parole de Dieu dans la vérité nue et totale ? Pourquoi nous taire au risque de faire allégeance à Satan qui nous muselle pour son grand plaisir ?  

Soyons vaillants, vigoureux et forts, au risque de déplaire à une multitude peureuse et frileuse.  

Aujourd'hui, il ne faut plus mettre un « bulletin blanc » dans l'urne de notre choix, mais bien plutôt annoncer fièrement, avec audace et témérité, où va notre préférence. La mienne est pour le Seigneur qui a muselé Satan à Géthémané et achevé son œuvre de salut pour nous à Golgotha ! Gethémanée lieu de la grande victoire sur le Mal. Christ acquiesce en ces mots - Matthieu 26/39 -  Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.- 26/42 -  Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite !

 

Comme il est désolant de constater la tiédeur d'un grand nombre qui préfère le silence au risque de perdre leur âme. Parler est parfois difficile, et je n'ai pas l'intention de faire un procès aux silencieux, aux « taiseux » mais je veux ici mettre en lumière l'importance de prendre position dans l'affirmation d'une démarche volontaire : la reconnaissance de Christ Yéshua dans sa vie.  

Dans cette affirmation, nous pouvons aisément prendre pour nous cette affirmation contenue dans le livre des Proverbes 23/18- Car il y a un avenir et ton espérance ne sera pas retranchée.

 

La vérité exacerbe les mauvaises volontés et tout comme Jérémie, Ésaïe, Ézéchiel et les autres, je me lève contre les détracteurs de Christ Yéshua, quels qu'ils soient. Et nous les trouvons aussi dans l'assemblée, dans l'église, dirigés par des incrédules, par des paresseux, par ceux-là même qui ont perdu la vision du salut et qui endorment le peuple de Dieu avec des balivernes, tout en taisant la vérité.  

 

Paul l'apôtre qui affirmait être le plus petit d'entre tous fut un des plus grands serviteurs de Dieu, et malgré tous les risques encourus tout au long de sa vie, il affirma, sans contrainte, avec résolution, ce qu'il était devenu en acceptant Christ Yéshua dans sa vie  

Actes 24/27 - Deux ans s’écoulèrent ainsi, et Félix eut pour successeur Porcius Festus. Dans le désir de plaire aux Juifs, Félix laissa Paul en prison.

 

Actes 25/24 - Alors Festus dit : Roi Agrippa, et vous tous qui êtes présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet duquel toute la multitude des Juifs s’est adressée à moi, soit à Jérusalem, soit ici, en s’écriant qu’il ne devait plus vivre.  

Actes 26/.24 et 25 - Comme il parlait ainsi pour sa justification, Festus dit à haute voix : Tu es fou, Paul ! Ton grand savoir te fait déraisonner. Je ne suis point fou, très excellent Festus, répliqua Paul ; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que je prononce.  

 

Maintenant plus que jamais le monde a besoin d'entendre les paroles vraies. Les préoccupations actuelles sont d'instaurer un culte à la laïcité, déesse « raison » de la Révolution française. Avec l'instauration de ce culte païen, nous perdons notre identité spirituelle au profit d'un manque d'identité spirituelle.  

Après tout disait Lénine, la religion est l'opium des peuples. Mais Christ est le salut des hommes.  

Tous peuvent s'exprimer mais pas les chrétiens. N'en déplaise à qui ne veut pas l'entendre je dirai encore et encore : je suis de la maison de Dieu ayant accepté le salut de mon âme par son fils Yéshua.  

Un grand combat spirituel est engagé, et nous le savons bien, nous qui sommes impliqués dans ce combat - 2 Samuel 22/40 - Tu me ceins de force pour le combat, tu fais plier sous moi mes adversaires. Nous savons qui est vainqueur car cela nous a été révélé depuis longtemps déjà. Psaumes 18/34 - (18-35) Il exerce mes mains au combat, et mes bras tendent l’arc d’airain.

 

Nous assistons à des tempêtes en tous genres de plus en plus fortes. Elles sont à l'image de ce que vivent les peuples, harcelés par la tyrannie des dirigeants, contraints par des politiques de démences. La folie habite le monde, et le veau d'or est de nouveau mis en évidence, idole païenne adorée par le plus grand nombre.  

Les esprits démoniaques veulent nous soumettre à l'esprit du monde, afin de mieux nous démettre de notre foi en Christ Yéshua.  

Les dieux de Babylone ont franchi bien des étapes, et se vautrent, actuellement, dans les bras des faux dieux érigés à la gloire de l'homme.  

Sortez, dit la Bible, Partez, Quittez.... Il n'est pas de cohabitation possible d'avec cet esprit pervers. Les roitelets babyloniens sont de grands manipulateurs sans aucun scrupule.  

Ils agissent comme meunier en son moulin, écrasant de plus en plus ceux qui résistent.  

Sortez du milieu d'elle, à cause de ses serviteurs malsains, qui conduisent les âmes naïves vers une dérive mortelle. Ésaïe 48/20 - Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens ! Avec une voix d’allégresse annoncez-le, publiez-le, faites-le savoir jusqu’à l’extrémité de la terre, dites : L’Éternel a racheté son serviteur Jacob !

 

Cependant, le nom de Christ est au-dessus de tous les noms, lui, l’Éternel Dieu, Dieu des Armées. C'est de lui que le cœur de Pharaon est endurci. Pour qu'éclate sa gloire.  

Il est des choses qui n'ont pas été révélées, afin de ne pas entacher la gloire du Tout-Puissant. Nul doute ! Babylone peut chercher refuge derrière ses idoles, Dagon se prosterne devant l’Éternel Dieu.- 1 Samuel 5/2  à 5 - Après s’être emparés de l’arche de Dieu, les Philistins la firent entrer dans la maison de Dagon et la placèrent à côté de Dagon.  Le lendemain, les Asdodiens, qui s’étaient levés de bon matin, trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Eternel. Ils prirent Dagon, et le remirent à sa place.  Le lendemain encore, s’étant levés de bon matin, ils trouvèrent Dagon étendu la face contre terre, devant l’arche de l’Éternel ; la tête de Dagon et ses deux mains étaient abattues sur le seuil, et il ne lui restait que le tronc. C’est pourquoi jusqu’à ce jour, les prêtres de Dagon et tous ceux qui entrent dans la maison de Dagon à Asdod ne marchent point sur le seuil.

 

Nous ne pouvons pas continuer à jouer à faire semblant, nous devons affirmer notre appartenance à Christ, si du moins tel est le cas. Nous ne pouvons pas fonctionner comme le ferait une girouette qui tourne toujours selon le sens du vent. Nous ne pouvons plus nous permettre de cohabiter avec le Mal avec qui nous flirtons - 1 Corinthiens 10/21 - Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons ; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.

 

Josué invite le peuple à ne plus marcher en claudiquant, et c'est ce qu'il nous faut faire. Nous ne pouvons pas servir les idoles et Dieu à la fois, pas plus que boire à la coupe du Seigneur et celle des démons en même temps - Josué 22/5 - Ayez soin seulement d’observer et de mettre en pratique les ordonnances et les lois que vous a prescrites Moïse, serviteur de l’Éternel : aimez l’Éternel, votre Dieu, marchez dans toutes ses voies, gardez ses commandements, attachez-vous à lui, et servez-le de tout votre cœur et de toute votre âme.

Josué 24/14 - Maintenant, craignez l’Éternel, et servez-le avec intégrité et fidélité. Faites disparaître les dieux qu’ont servis vos pères de l’autre côté du fleuve et en Égypte, et servez l’Éternel.  

 

 

Église ! Quel est ton nom ? Ohola ou Oholiba desquelles il est dit dans le livre d’Ézéchiel 23/4 et 5 - L’aînée s’appelait Ohola, et sa sœur Oholiba ; Elles étaient à moi, et elles ont enfanté des fils et des filles. Ohola, c’est Samarie ; Oholiba, c’est Jérusalem. Ohola me fut infidèle ; Elle s’enflamma pour ses amants, les Assyriens ses voisins,

 

Ézéchiel 23/36 - L’Éternel me dit : Fils de l’homme, jugeras-tu Ohola et Oholiba ? Déclare-leur leurs abominations !  

 

Abominable... Abominations....Sont-ce là les qualificatifs qui conviennent à celle que le Seigneur appelle « sa fiancée ? »  

 

Reprenons-nous et réaffirmons ce que nous sommes censés être en esprit et en vérité avant que nous ne soyons répudiés comme bien d'autres avant nous. L'histoire des vierges folles est la représentation argumentaire de ce qui arrive lorsque l'on agit selon le monde, sans tenir compte des aléas de la vie spirituelle. Sans huile, qu'importe la lampe ! Il faut l'un et l'autre sinon rien ne se peut. Les filles peu sages se virent refuser l'accès à la pérennité de la salle des noces. Mathieu 25.

 

Maintenant nous dit le Seigneur : qu'il en soit fait selon ta foi, dans l'amour, sans être ni juge ni bourreau, juste un témoin de ce que Christ Yéshua représente pour toi, et ton amour pour les âmes. - Matthieu 18/15 - Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

 

Jacques 1/1 - Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut !

Jacques est enclin à une attitude qui peut nous sembler brutale, mais n'est-ce pas la bouche du Seigneur qui s'adresse à l’Église ?  

Il va réaffirmer ce pourquoi nous sommes sur terre, engendrés par la seule volonté de Dieu.  

Il continue en nous intimant l'ordre de ne pas faire de la sainte parole un « passe-temps » mais bel et bien notre modèle de vie spirituelle, avec fidélité.  

Plus encore, il atteste que le rôle de l'église consiste, aussi, à faire œuvre de charité, et de se tenir à l'écart des souillures en tous genres.  

Ne pas faire cas de la personne, et encourager tous et toutes à faire de même. Les riches oppriment trop souvent le pauvre. D'où un état d'indignité permanent.  

 

Ne pas s'appuyer uniquement sur la loi, mais faire aussi miséricorde afin d'obtenir, à notre tour, miséricorde. Jacques fait une démonstration parfaite de ce qui se doit d'être et de ce qui ne se doit pas. Il n'est pas un religieux extatique mais un homme de foi qui n'agit pas dans un arbitraire forcené. Il démontre que nous pouvons nous projeter selon des critères qui ne pèseront pas lourd dans la balance de la juste justice divine. Il nous engage à combattre les manquements à la sainte parole, mais avec foi seulement.  

Contrairement à l'état des choses qui se déroulent dans l'église, il met en garde contre les « auto proclamés » affirmant que leur jugement sera plus sévère.  

 

Jacques met un accent envers des attitudes contraires aux enseignements de la parole divine, rejetant avec force qui enfreint cette parole et enseigne à faire de même.  Celui qui se veut ami du monde est ennemi de Dieu ! Comprenez bien l'importance de ces paroles.  

Il est temps de les mettre en application. Le monde nous offre ses services mais il ne nous dit pas que la rétribution de ces services nous conduit tout droit à la perdition.  

 

Dieu chérit, aime l'Esprit qui habite en nous.  

 

Eglise, il est temps de dire « vrai » et plus encore, de commencer par t'appliquer tout ceci à toi même. Humilie-toi afin d'être élevée. Que ton cœur soit circoncis de la main divine et non pas de la main des hommes.  

Souviens-toi de ce que tu es, et de qui tu es. N'aie pas crainte d'appréhender le monde, Dieu t'a donné le pouvoir de marcher sur le serpent vaincu.  

 

Soyez bénis en Christ Yéshua né pour mourir, ressuscité pour nous ouvrir la voie spirituelle éternelle. Amen.