Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

JÉRÉMIE

LA PAROLE PROPHÉTIQUE DU PASSE POUR LE PRÉSENT

(Suite et fin.)

Par Naomie

le 9 octobre 2019.

Shalom

Mais revenons à Jérémie le prophète auquel Dieu donna une mission spécifique consistant à dire des paroles difficiles à entendre, et sûrement à prononcer. Souvenez-vous : des paroles pour arracher, détruire, briser.... afin de mieux planter, édifier...

De plus l’Éternel affirme à Jérémie qu'il ferait de lui un marteau et un feu dévorant qui brûlera toute résistance devant lui.

Quand il me fut dit que je serais un  «  prophète selon Jérémie » j'ai pris très au sérieux ce qui m’incombait, ce qui m'attendait. Je n'en avais pas la plus petite idée. Heureusement.

Tout comme Jérémie et comme les prophètes établis par Dieu l’Éternel, des épreuves les unes derrière les autres, le rejet, le mépris des autres, la souffrance dans son corps...

assis seul en solitaire car tel est la destinée du prophète de Dieu.

Nous sommes avertis mais nous ne l'assimilons pas.

Lorsque j'ai entrepris le travail concernant Jérémie et sa parole donnée en avertissement aux hommes, je me souviens ne pas avoir fait de rapprochement avec la période dans laquelle nous vivons parce que, justement, nous n'avons pas été habitué à cela. C'est du passé ai-je entendu de très nombreuses fois. Jusqu’au jour où ce ne fut plus suffisant pour me satisfaire.

Qu'à cela ne tienne, j'ai « tenu bon » et Jérémie également.

A l'époque où il s'est adressé à ses contemporains, il reçu le même accueil que Noé quand il se mit à l’œuvre afin de construire une arche dans un lieu sans eau. Aujourd'hui il en est ainsi quand les paroles du Seigneur sont données, mais l'Ecclésiaste de certifier qu'il n'est rien de nouveau sous le soleil, et que ce qui a été sera encore et toujours jusqu'à la fin des temps.

Il faut nous souvenir qu'à cette période de l'humanité, alors que le peuple juif venait de quitter rapidement l’Égypte, en la pillant comme eux-mêmes avaient été maltraités et pillés, (des esclaves juste bon à travailler jusqu'à la mort pour un pharaon despotique) leur périple fut douloureux et Dieu fut sévère envers eux. Deux hommes du peuple détracteur envers Moïse trouvèrent miséricorde et prirent possession de la Terre promise : Caleb et Josué -

Nombres 13/30 -  Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs!  14/6  - Et, parmi ceux qui avaient exploré le pays, Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, déchirèrent leurs vêtements.. 14/30 -  vous n'entrerez point dans le pays que j'avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun.

14/38 -   Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, restèrent seuls vivants parmi ces hommes qui étaient allés pour explorer le pays.

Toujours regimbant, peuple au cou raide, cette terre baptisée Israël, fut visitée à maintes reprises, par des visiteurs spirituels. Que ce soit des envoyés directs (des anges) ou bien des prophètes, Israël résistât, et résiste encore.

Israël réclamât un roi afin d’être semblable aux autres peuples, et le temps des Juges s’achevât sur 11 hommes et 1 femme. La bible enseigne une période de désordre qui ne s’arrêtât pas à l’élection du premier roi. Non pas.

Les désordres successifs engendrèrent des actes souvent barbares, des invasions territoriales, des guerres et des famines. Bref, des actes exacerbant la colère de Dieu.

Jérémie fut élu par l’éternel et commençât à parler. Parce que Dieu lui parlât en premier.

C'était du temps du roi Josias, fils d'Amon, roi de Juda....(Jérémie 1/1 t 2         )

L'Eternel va dire ceci : avant que tu ne fusses formé dans le ventre de ta mère.... AVANT toutes choses, JE T'AI CONNU... JE T'AI SANCTIFIE...JE T'AI ETABLI PROPHETE POUR LES NATIONS. Voilà, c'est dit, que nul ne vienne contester cela, cela reviendrait à contester avec Dieu. Jérémie 1/5 .

Tout comme à cette période troublée, Jérémie s'adresse au peuple afin de lui dire qu'il est inutile d'attendre la paix, il n'y en aura pas. Jérémie 8/15.

Sans le savoir, Jérémie s'adresse à nos nations, à l'Organisation des Nations Unies (l'ONU) incapable de s'unir afin d'entrer dans ce sanctuaire de paix mondiale . Les participants de chaque conseil de l'O.N.U s'écharpent, s'invectivent et s'insultent. Comment peut-on espérer la paix dans ce climat de haine et de suspicion ?  La moisson est passée, l'été est fini et nous ne sommes pas délivrés – Jérémie 8/20.

Jérémie va se retrouver en bien piètre situation dans une fosse boueuse. Le tumulte l’entoure et il est ainsi emprisonné lui le prophète de Dieu.

La situation est critique.  Le roi de Babylone pille et tue, procédant à la déportation des notables, laissant sur place les « laissés pour compte » c'est à dire ceux qui ne lui seront d'aucun profit, ou alors ceux qui comme Jérémie préfèrent demeurer sur place.

Jérémie va traduire la colère divine par ces mots : « comment dites-vous nous sommes les sages et la loi de l'Eternel est avec nous ? Voilà certes, on a agit faussement et la plume des scribes est une plume de fausseté – 8/8  - bible Martin 1855. »

Où sont les sages ? Ils se sont assis à terre et le mensonge leur a servi de couverture

Jérémie a parlé comme les autres prophètes, et bon nombre a parlé pour notre présent.

Nous sommes englués à nouveau dans des vestiges de haine qui demeurent enracinés en profondeur dans notre passé. Ce qui a été sera...

Aujourd'hui l'homme moderne vit dans une crainte perpétuelle et passe son temps à essayer de se forger un avenir alors qu'il ne sait pas s'organiser et vivre dans son présent.

Jérémie annonce des conditions extrêmes concernant les peuples riverains de l'Euphrate, grand fleuve frontalier et nous assistons actuellement à un chambardement politico militaire qui agite tout le Moyen Orient. C'était annoncé mais qui a cru à ce qui se ferait un jour ?

Nous avons été des colonisateurs méprisants et arrogants, ce qui n'était pas pour plaire à l'Eternel. Nous nous sommes appropriés sans en être propriétaires, des peuples que nous avons assujettis par la force, à nos valeurs et notre culture et à notre foi. Aujourd'hui ils se vengent et nous regimbons. Mais au mépris semé est née une haine héréditaire que les générations nouvelles trouvent dans leurs berceaux. Lévitique 19/4 - Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte.

Jérémie 25/17 - Et je pris la coupe de la main de l'Eternel, et je la fis boire à toutes les nations vers lesquelles l'Eternel m'envoyait – 25/28 -  Et s'ils refusent de prendre de ta main la coupe pour boire, dis-leur: Ainsi parle l'Eternel des armées: Vous boirez!

Jérémie a tendu la coupe de la colère divine aux nations, avec pour obligation de leur faire boire le contenu qui n'est rien d'autre que le fruit de la colère divine, à l'égal de Moïse dont Dieu se servira afin d'exercer sa colère après que le peuple se soit corrompu.

Exode 32/20 -   Il prit le veau qu'ils avaient fait, et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l'eau, et fit boire les enfants d'Israël. C'est ainsi que les hommes et l'eau furent pollués par la malédiction – tu ne te feras pas d'idoles et tu n'adoreras nul autre que moi dit le Seigneur.

Lévitique 19/4 -  Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte.

Malachie  2/2 -  Si vous n'écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de donner gloire à mon nom, dit l'Eternel des armées, J'enverrai parmi vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions; Oui, je les maudirai, parce que vous ne l'avez pas à cœur.

Les prophètes ont annoncé la vérité au péril de leur vie, avec pour seule récompense la satisfaction d’avoir obéi et servi l'Eternel Dieu, ce à quoi ils avaient été appelés.

Lorsque le Saint Esprit a commencé à me montrer les grands désastres futurs, les calamités territoriales ou bien humaines, j'ai constaté leurs accomplissements. Les hommes ont excité la colère divine sans vouloir admettre qu'ils sont les artisans de leur misère.

Depuis de nombreuses années il a été annoncé qu'un des plus grand fléau serait l'Islam qui combattrait pour revendiquer un droit dont il s'imagine être spolié, et cela depuis Abraham. Ce qui est faux puisque Dieu est explicite dans l'affirmation énoncée par l'Eternel concernant l'avenir des nations au travers des deux fils qu'il aura avec Agar et avec Sara – Ismaël pour Agar, Isaac pour Sara. C'est avec la postérité de Sara que la bénédiction de l’Alliance fut faite - Genèse 17/19 - Dieu dit: Certainement Sara, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui.. sans rejeter pour autant Ismaël qui fut lui aussi béni - Genèse 17/20 -  A l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation.

Une guerre s’ensuivit, guerre relevant de la jalousie et de l'envie de pouvoirs. Mais avec Dieu, la parole vivante, ce qui a été dit s'accomplit et de toute évidence, nous assistons actuellement à cette évidence. Israël ou Ismaël ? L'affrontement des deux frères dure et perdure depuis l'origine de la promesse faite à Abraham .

Jérémie va être ce prophète dont l'Eternel va se servir afin d'accomplir sa volonté : détruire afin de rebâtir. La terre et les hommes vont ainsi assister à la colère de Dieu. Nul n'est épargné, par plus les nations dites païennes qu’Israël, qui devra lui aussi boire à la coupe de la colère de Dieu, Israël le fils dont il est dit qu'il est un peuple au cou raide - Actes 7/51 -   Hommes au cou raide, incirconcis de cœur et d'oreilles! vous vous opposez toujours au Saint-Esprit. Ce que vos pères ont été, vous l'êtes aussi. Amère constatation.

Nous assistons à ceci, et ce, malgré les cris de joie qui ont été poussés lors de la reconnaissance de Jérusalem comme Capitale éternelle d’Israël : Israël, peu à peu, se retrouve cernée par les peuples arabes qui ont actionné l’Islam comme arme et l'inertie des nations occidentales qui s’affrontent entre elles afin de déterminer les positions à prendre afin de ne pas devenir ennemies des musulmans envahisseurs de l'Europe.

C'est délibérément que cela arrive, car Jérémie a tendu la coupe aux nations et Israël n'en est pas exemptée. Jérémie 30/11 - Car je suis avec toi, dit l'Eternel, pour te délivrer; J'anéantirai toutes les nations parmi lesquelles je t'ai dispersé, mais toi, je ne t'anéantirai pas; Je te châtierai avec équité, Je ne puis pas te laisser impuni. -  46/28-  Toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas! dit l'Eternel; Car je suis avec toi. J'anéantirai toutes les nations parmi lesquelles je t'ai dispersé, mais toi, je ne t'anéantirai pas; Je te châtierai avec équité, Je ne puis pas te laisser impuni. - 4912 -   Car ainsi parle l'Eternel: Voici, ceux qui ne devaient pas boire la coupe la boiront; et toi, tu resterais impuni! Tu ne resteras pas impuni, tu la boiras.

Préparons nous à la guerre, elle aura lieu. Mais que l'Assemblée des saints (église régénérée et sanctifiée par le sang de l’Agneau y compris l’Israël de Dieu) se revête de l'armure spirituelle afin de combattre le bon combat. L'Eternel va répandre la frayeur sur les nations. Des hommes exercés aux combats vont tomber sur les rives de l'Euphrate – sur les frontières syriennes.  Le temps de Magog est arrivé et les enfants de Noé vont en faire la triste expérience parce que de nouveau ils se sont écartés de Dieu, de ses préceptes et commandements.

Un grand désastre permis par l'Eternel Dieu aura bien lieu même s'il entraîne des interrogations extrêmes sur le pourquoi. Qui se souvient de ce qui est écrit au sujet d’Israël ? Oui les nations vont se réunir, elles l'ont fait au siège de l'ONU et elles le feront sur le terrain contre Israël. C'est pourquoi Israël sans le savoir fait le jeu de ses ennemis au travers d'une élection qui est contestée alors qu’elle est juste envers le premier ministre en poste.

Les eaux du Nil vont connaitre des fluctuations qui poseront problèmes à ses riverains.

Gaza va connaître le feu et la fumée....

A plusieurs reprises, Jérémie prophétise sur LES PHILISTINS qui vont connaître eux-aussi de grandes « dépressions ».

Apocalypse 20/8 -   Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.

Zacharie 14 /3 - L'Eternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille.

Nous sommes avertis mais nous continuons à danser sur des ruines Oui je dis bien des ruines. Le  monde est à feu et à sang et vous croyez que tout  va bien, que tout est bien dans le meilleur des mondes ?

Non ! Les prophètes ont parlé et j'écoute la voix des prophètes quand bien même je suis sollicitée par le Seigneur pour à mon tour avertir.

Le monde, de nouveau, rejette Israël. Mais il en paiera le prix fort, à commencer par les hébreux qui eux-mêmes font leur propre malheur en rejetant les commandements et les enseignements de l'Eternel Dieu.

Les nations se dressent les unes contre les autres, mais le temps des nations va s'achever et nous allons entrer dans le temps de l’affrontement des deux royaumes décrits dans la Bible.

J'ai appris une chose essentielle avec le temps et l'enseignement des saintes écritures, c'est que nous ne sommes rien et que malgré les tourments imposés à son peuple, Israël est et demeure le centre du monde.

La nation est petite mais elle est grande. Elle est pécheresse mais elle ne l'est pas moins que les peuples soi-disant christianisés.

Nous sommes avertis d'être attentifs aux signes – nous assistons à une multitude de signes décrivant ce qui doit être : la chute de Babylone, qui déjà déjante et s'écroule ; le rejet d’Israël et l'autoritarisme spirituel des nations arabes ; l'anéantissement de ce qui faisait nos repères dans la société capitaliste ; la misère d'un grand nombre qui déjà lève le poing au ciel accusant Dieu d'être l'auteur de toutes ces catastrophes ; le dérèglement du climat mondial ; le rejet de la jeunesse de tout ce qui a été avant.... Des lois iniques, contre nature, la loi divine anéantie par les nations et par les « autorités » spirituelles. Si vous cherchez bien, vous verrez que la liste ne se termine pas ici.

Déjà Jérémie prophétisait sur les agissements de la Turquie.... Il annonçait encore et encore jusqu'à se retrouver dans une fosse, enfoncé dans la boue puis perdre la vie avec violence.

Maintenant voici ce qui va être et qui sera le plus grand signe de tous les temps. Les détracteurs d’Israël, à l'égal de Satan lové dans les bras des anti juifs se déclarant chrétiens, voici qui va fortement vous déplaire.

Jérémie a prophétisé et nous retrouvons dans les « Actes des apôtres » 2 ceci : Une pluie de l'Esprit saint va se déverser sur Israël et sur tous ceux-là qui espèrent en Christ, à son salut et son retour en royauté. Joël le prophétise avec force !

Un événement d'importance va prendre le peuple juif au dépourvu, ceux qui recherchent avec force et audace la face du Messie, au risque de trouver sur leur chemin des pharisiens et des scribes religieux, désireux de les détourner de la vérité qui sauve. Cet événement sera une averse puissante de l'Esprit saint et tous seront instantanément baptisés comme il en a été pour Corneille et sa maison. (Joël 2)

Ils parleront en langues et leurs bouches sera remplies de la louange adressée à Dieu.

Il ne sera nul salut pour qui aura blasphémé contre l’Esprit saint dit le Seigneur par la bouche de Matthieu 12/31 -   C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné.

Soyez bénis et attardez vous sur les signes qui témoignent par eux-mêmes de la vérité qui vient de Dieu. S'il nous sont donnés c'est afin de savoir ce qui a été, ce qui est et ce qui vient.

2 Pierre 1/21 ...  car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

Shalom.