Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

QUAND L'ETERNEL DIEU

LIBERE LES PASSIONS DE L'HOMME 


Genèse 6/5 -  L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.


Par Naomie le 27 mai 2022


SHALOM

Job 7/11 -  C’est pourquoi je ne retiendrai point ma bouche, Je parlerai dans l’angoisse de mon cœur, je me plaindrai dans l’amertume de mon âme.


Dans la nuit du 26 mai dernier, je ne peux pas trouver de repos, mon âme est troublée et mon cœur en alarme. Seigneur ! Que se passe-t-il ? 

Je suis, dans une introspection qui me conduit à repenser à la parole divine.

La folie du monde est sujet d'analyse introspective car nous sommes coupables de négligences et de passéisme qui nous mènent à vivre dans l'étriquement d'une foi qui se devrait être explosive et contagieuse. Ce qui n'est pas le cas.

Devant notre Dieu, bibles ouvertes, guidée dans ma lecture par l'Esprit saint, je me laisse conduire.

La première étape de mon voyage spirituel est MARA ! Nous avons tous entendu parler de ce que l'on nomme « les eaux de Mara »

Mara est un lieu ou le peuple espère, après une longue marche, étancher une soif profonde. L'eau semble correspondre à leur attente, mais ce n'est pas le cas, et les cris de colère montent vers Moïse d'une part, vers le ciel ensuite.

Mara ! Lieu d'amertume et de soif ! Mara ! Lieu abandonné des hommes, abandonné de Dieu ?

Les eaux sont amères ! Et le peuple se doit de demeurer en ce lieu ! Et c'est en ce lieu que Dieu libère les passions de l'homme, afin de lui faire prendre conscience de la réalité de son cœur !

Terrible, n'est-ce pas, d'accepter afin de comprendre ! 

Certains iront penser à l'irrationnel de la situation, et pourtant, c'est la volonté divine qui s'exprime en l'instant, dans ce lieu.

D'un côté le désert de Shur, et ici, de l'eau remplie d'amertume. L'amertume remplie le cœur du peuple, tout comme aujourd'hui, le cœur de l'homme est à l'identique, plongé dans un bain d'amertume qui l'empêche d'accepter la seule décision acceptable : CHRIST YESHUA et sa grâce divine pour l'humanité.

Alors, tout comme en ces jours d'avant, du temps de « Mara », Dieu à libéré les passions humaines, stoppant l'homme dans sa marche forcenée, afin que ce dernier comprenne et accepte la seule porte de secours, la seule voie du salut qui lui est encore offerte.


Le sort de l'humanité en ces jours ou règnent la disette, la famine, la maladie, la misère, l'apostasie, l'hypocrisie et tous les débordements  des perversités  qui ramènent l'homme au rang d'une bête sauvage ressemble à ce qu'à vécu l'humanité d'hier.  Nous avons été tiré des mains de l'oppresseur, et Pharaon avait perdu tout pouvoir sur nos vies. Qu'est-ce qui nous a ramené en arrière, à vivre une vie lamentable, une vie de désolation, quand le monde s'étiole et meure du meurtre des valeurs anciennes libérées à Géthsémanée, offertes à l'individu à Golgotha, et dont la « posologie » fut écrite lorsque Christ, au séjour des morts, affrontait  La Mort afin de lui reprendre l'autorité de Dieu donnée à « l'Eglise » afin que le monde connaisse Dieu ?

Comment en sommes-nous arrivés là, dans une grande désolation que rien ne semble pouvoir apaiser ? Rachel pleure sur ses enfants, et à nous, il est conseillé de pleurer sur notre propre péché, chacun pour sa part.

Lamentations 3/39  - Pourquoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés.

Souvenons-nous de notre sortie d'Egypte, notre joie, nos chants et nos danses, telle Myriam et les jeunes filles, et les femmes, accompagnées des tambourins, menant les hommes à la danse. - Exode 15/20 -  Marie, la prophétesse, sœur d’Aaron, prit à sa main un tambourin, et toutes les femmes vinrent après elle, avec des tambourins et en dansant.

N'est-ce point déjà là un événement appartenant à notre passé ? Nous n'avons plus le droit de nous exprimer librement en ce qui concerne notre foi et le salut accordé aux hommes, sachant que le salut vient des juifs ?

L'eau de « Mara » est imbuvable, comme l'eau de ces jours-ci l'est pareillement.

Nous avons perdu nos forces, et nous sommes dans l'impossibilité d'enfanter - 2 Rois 19/3  - Et ils lui dirent : Ainsi parle Ezéchias : Ce jour est un jour d’angoisse, de châtiment et d’opprobre ; car les enfants sont près de sortir du sein maternel, et il n’y a point de force pour l’enfantement.

C'est le temps de l'introspection, c'est le temps de l'épreuve, c'est le temps ou Dieu nous oblige à ne plus user de compassion envers nous-mêmes. C'est le temps de « naître » de nouveau, de devenir une nouvelle créature dans une création nouvelle et parfaite. C'est le temps de savoir, d'accepter et de comprendre. Ne plus tergiverser avec compassion sur ce que nous sommes afin de recevoir pleinement tout ce que Dieu à mis en réserve pour nous tous et toutes qui l'avons confessé le cœur brisé et l'âme déchirée.

Cessons de laisser la première place au verbiage, prenons conscience que l'amertume est venue à notre rencontre et que nous nous sommes contentés de cette eau amère, plutôt que de nous lever et de boire là ou coulaient des eaux de 12 sources et poussaient 70 palmiers dattiers.


PAROLES DU SEIGNEUR :

« Si tu fais !...  Si tu écoute !... Si tu fais ce qui est droit à ses yeux ; Si tu prêtes l'oreille à ses Commandements, si tu observes ses Préceptes, tu seras épargnée et nulle maladie dont celles qui ont frappé Egypte, ne te frappera, dit le Seigneur (Exode 6) car je suis l'Eternel qui guérit. »

Elim fut l'étape suivante, ou l'abondance divine attendait la venue du peuple.

Nous avons eu les mêmes paroles, les mêmes pensées nous ont assaillies, les mêmes promesses, et cependant, nous avons été frappés de langueurs et de fièvres diverses, de multiples virus ou microbes jusque là inconnus, des pandémies, des maladies...

« Dieu dit : Puisque j'ai appelé et que tu n'as pas répondue, je te frapperai tout comme j'ai frappé Egypte ! Tu ne seras pas épargnée. 

Dieu a dit : l'homme sera grellé ! Arrive la variole du singe ! MONKEYPOX (L'homme portera sur sa peau une marque qui laissera des traces visibles.) Déjà une épidémie se dessine et d'après les scientifiques, cela toucherait les homosexuels (lles) comme il en fut pour le SIDA. De nombreux cas signalés. Homme ! Tu seras grellé !

Egypte fut frappée de grêle brûlante, d'insectes destructeurs, des plaies suppurantes qui touchèrent animaux et humains ! Nous avons procédé à la destruction de millions d'animaux, allons-nous exterminer les singes ? 

 

Israël voulait la paix !

L'O.N.U voulait la paix !

L'O.T.A.N voulait la paix au prix de la guerre si nécessaire !

L'O.M.S était le garant de la santé mondiale !

L'Amérique, se réclamant de Dieu, était auto-proclamée arbitre du monde !

L'Europe en se radicalisant espérait devenir havre de paix !

L'homme disait : Nous espérions la paix... Jérémie 8/15 -  Nous espérions la paix, et il n’arrive rien d’heureux ; Un temps de guérison, et voici la terreur ! 

Homme ! Artisan de ta douleur, de ta propre destruction ! Tu récolte ce que tu as semé ! »


Le mondialisme pervers assujettit l'homme en le contraignant, en le soumettant, en l’assujettissant. Et nul ne voit l danger.

C'est pourquoi encore en ces jours de difficulté ou seuls ceux qui auront fait confiance au seul Sauveur Seigneur et Rédempteur, Christ Yéshua, en lui confiant leur vie, seront sauvés. 

Mettez la parole de Dieu en pratique, ne vous contentez plus de l'écouter. Vivez-là pleinement. Dans l'obéissance, dans la foi, dans l'espérance.

Jérémie 51/6  - Fuyez de Babylone, et que chacun sauve sa vie, de peur que vous ne périssiez dans sa ruine ! Car c’est un temps de vengeance pour l’Eternel ; Il va lui rendre selon ses œuvres.

Jérémie 51/45  - Sortez du milieu d’elle, mon peuple, et que chacun sauve sa vie, en échappant à la colère ardente de l’Eternel !

 

 

 Ézéchiel 33:33

Quand ces choses arriveront,

Et voici, elles arrivent !

 

Ils sauront qu'il y avait un prophète au milieu d'eux.