Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

 

LES NATIONS VONT BOIRE

 

LA COUPE JUSQU’À LA LIE

 

Par Naomie le 2 janvier 2023 

Psaumes 75/8  (75/9) - Il y a dans la main de l’Eternel une coupe, où fermente un vin plein de mélange, Et il en verse : Tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu’à la lie. 

Jérémie 25/15 -  Car ainsi m’a parlé l’Eternel, le Dieu d’Israël : Prends de ma main cette coupe remplie du vin de ma colère, Et fais-la boire à toutes les nations Vers lesquelles je t’enverrai. 

 

SHALOM ! 

Lorsque le Seigneur m'a appelée à le servir, lui ainsi que la grande assemblée, cela corroborait à ce qui m'avait été dit dès ma « nouvelle naissance », à savoir qu'il me fallait parler, que je le veuille ou pas. 

Des voix se sont élevées contre moi, contre cet appel, malgré le fait que le Seigneur accompagnait la parole par ses signes, ses prodiges, ses miracles. 

Rejetée ! Encore ! 

Servir et résister en ces temps où la fourberie, le mensonge, l'hypocrisie, les manipulations, enfin bref, le péché sous toutes ses formes, plus hideuses les unes que les autres s'insinuent jusque dans la Grande Assemblée, et faire des ravages. 

Alors, le prophète a tendu la coupe à tous et toutes qui se devaient de la boire, et cela jusqu'à la lie, où se mélange la force du vin et l’apprêter de la lie, là où commence la transformation en vinaigre. Du fiel ! N'est-ce pas la coupe qui fut tendue au Seigneur en son temps d'agonie, quand s'accomplissait la destinée de l'humanité ? Jean 19/29  et 30 - Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit. 

Frères et sœurs, lorsque gronde la tempête, quand l'obscurité voile le bleu du ciel, quand votre vie vous semble par trop difficile à vivre, pensez à ceci : nous sommes, nous aussi, participant à la coupe. C'est le Seigneur lui-même qui nous l'affirme. Marc 10/38 et 39 -   Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé. Nous le pouvons, dirent-ils. (10-39) Et Jésus leur répondit : Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; 

Et ce ne sont pas que des mots ! 

Alors, sur la volonté expresse du Seigneur, la coupe a été tendue chaque fois que cela devait être, à qui cela devait se faire. Qu'importe les conditions, les positions, les lieux et les titres. Qu'importe ! Et les hommes ont regimbé, rué, méprisé cette coupe qui leur a été présentée, puis déversée sur les nations. 

 

VOUS LA BOIREZ A DIT LE SEIGNEUR DIEU

ET LE PROPHÈTE JÉRÉMIE A TENDU

LA COUPE AUX NATIONS

AFIN QU'ELLES BOIVENT, VOLONTAIREMENT OU NON ! 

 

La « coupe » a été présentée alors à tous ceux-là qui devaient la prendre, volontairement ou pas. Certains ont acceptés, d'autres pas ! Dans toutes les sphères de nos sociétés, des royautés de ce monde, aux Prélats religieux de toutes dénominations, dans les Hautes Sphères des Assemblées, bref chaque fois que cela se devait d'être. 

Aujourd'hui plus que jamais, l'appel se réitère et de nouveau, la coupe de la colère de Dieu est tendue aux nations indociles, rebelles, nations qui d'elles mêmes tendent leur volonté vers la désobéissance envers le Saint d'Israël. 

Ne vous y trompez pas, ne vous égarez pas ! Le souffle de la colère divine se fait déjà sentir sur la nuque des orgueilleux. 

Jérémie 25/8 - s’ils refusent de prendre de ta main la coupe pour boire, dis 

Leur : Ainsi parle l’Eternel des armées : Vous boirez ! 

 

Nul n'échappera à cette obligation ! Cela se fera ! 

 

 

Vendredi 19 janvier 2023 – 1h1/2 du matin - 

 

AU SEIN DE LA FOURNAISE 

«  Vous n'échapperez pas ! Éprouvés afin d'être épurés ! » 

Au sein de la fournaise, il en est qui perdront leur foi, celle-ci n'étant pas enracinée, et d'autres qui, éprouvés encore et encore, seront tant éprouvés qu'ils en viendront à ressembler à Job. 

Ils en arriveront à souhaiter un retour en arrière, allant jusqu'à proférer des paroles insensées. Ils en arriveront à brader le salut de leur âme pour une assiette de brouet, comme il en fut pour Esaü qui rejeta un droit divin pour quelque brouet de lentilles. (Genèse) 

Nous sommes sassés, tamisés, passés au crible et au feu sans ne plus rien comprendre ! 

« Père ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Pourquoi me faut-il affronter ces tourments ? Pourquoi est-ce que je me sens seul ? Désespérément seul ? Où es-tu ? » N'est-ce pas là le cri terrible qui est monté de la croix ? N'est-ce pas là le cri qui monte vers le ciel, cri sortant de milliers d'âmes en ces jours ou tout bascule ? 

Ils ont donné au Seigneur du vin mêlé de fiel, à savoir du vinaigre. Et tout fut accompli ! 

Notre siècle est un siècle spécifique car il est le siècle où se livre un des plus grand combat qu'il peut se faire, celui de la FOI. La foi en Dieu par l'acceptation de l’œuvre de la crucifixion de Christ Yéshua, et la foi en un dieu de substitution. 

La  Foi qui nous a été donnée s'est diluée dans les méandres du fleuve de la Mondialisation et si nous sommes ainsi éprouvés, c'est afin de mieux résister aux assauts du Malin qui, afin d'obtenir gain de cause, se sert de la parole comme par le passé : Genèse 3/1 - Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? 

Ce qui a été effacé de notre vue fut la conséquence de cet acte de désobéissance : LA VIE OU LA MORT ? Et malgré tout, la vision des peuples est toujours aussi floue qu'à l'origine de la chute. 

Beaucoup ne voient que la défaite, au travers de leurs propres désillusion, d'une Eglise qui a été vaincue par son propre péché. Certes, l'Eglise est en état de mort clinique, mais elle n'est pas en état de mort cérébrale. L'Esprit de Dieu demeure au cœur de ceux qui lui sont fidèles, de ceux qui ont bu la coupe, acceptant de passer par le feu de la purification. De ceux qui ont été baptisés de feu - Matthieu 3/11 - Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. 

 

QUI VOULEZ-VOUS SERVIR ?

DIEU OU LE MONDIALISME ? 

LA VIE OU BIEN LA MORT ? 

 A cause du nom du Seigneur, nous sommes soumis, dans la souffrance, à ce que nous savions déjà. A cause du nom du Seigneur, beaucoup ont perdu la vie, d'autres la perdent encore aujourd'hui, dans l’infamie de supplices insupportables. Et le monde se tait ! 

A cause du nom du Seigneur, beaucoup ont perdu leurs biens, leur honneur, ont été mis en prison ; il en est toujours ainsi aujourd'hui. 

Ce qu'ils m'ont fait, ils vous le feront, croyant servir Dieu ! Esaïe 66/5 - 

Ecoutez la parole de l’Eternel, Vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, Qui vous haïssent et vous repoussent A cause de mon nom : Que 

l’Eternel montre sa gloire, Et que nous voyions votre joie ! — Mais ils seront confondus. 

Jean 15/21 - ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. 

 

LA PESTILENCE DE LA LÈPRE COUVRE LA TERRE ! 

 Les hommes recherchent les trésors de la terre, et la pestilence s'est emparée des évangélistes qui ont abandonné la vérité pour les mensonges hypocrites et insidieux de Satan, qui, tel un reptile, se déplace en silence parmi le peuple de Dieu, tout en répandant son venin d'aspic. 

Ne recherchez pas les trésors de ce monde dit le Seigneur, ce sont les païens qui les recherchent. Vous, recherchez la sanctification sans laquelle nul ne verra Dieu ! Hébreux 12/14 - Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. 

Les trésors de la terre appartiennent au Seigneur qui en dispose selon ses plans de salut pour l'humanité déchue. 

Dieu élève, Dieu abaisse ! Mais il me paraît judicieux, actuellement, d'aller nous laver les yeux à Siloé, tant nous sommes aveuglés par les lumières du monde. 

L'Eglise permissive n'est pas celle qui est parée des attributs de la sainte parole, elle est celle qui a troqué ses vêtements de reine pour des haillons de prostituée.  Elle s'est souillée à tous les simulacres d'hommes !

Ezékiel 16/17 - Tu as pris ta magnifique parure d’or et d’argent, que je t’avais donnée, et tu en as fait des simulacres d’hommes, auxquels tu t’es prostituée. 

Elle s'est dotée de nombreux amants qui la spolient de sa souveraineté ! 

C'est pourquoi tu seras, tu es passée au feu afin de redevenir ce que tu étais, une vierge pure dotée de lumière prête à la rencontre de ton roi. 

 

QUE CELUI QUI A DES OREILLES

ÉCOUTE ET ENTENDE

CE QUE NOUS DEVONS ENTENDRE,

COMPRENDRE ET METTRE

EN APPLICATION LA PAROLE DE DIEU.