Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

MALHEUR A L'HOMME QUI SE CONFIE EN L'HOMME

 

Par Naomie le 14/10/2020

 

SHALOM.

 

Un dicton populaire affirme que c'est toujours le dernier qui s'exprime qui a raison. Pouvons-nous y croire véritablement ? En ce qui me concerne, je ne cherche pas l'approbation de l'homme qui a perdu sa voie depuis bien des siècles, en fait, depuis que ce dernier accepta la tentation en Éden.

Je ne le juge pas, il ignorait tout de la suite des événements.

Malheur à cet homme inconscient qui va mettre sa confiance en l'homme... Voyez où cela conduisit Esaü qui se fia à son frère et lui céda son droit d'aînesse contre un ragoût de lentilles. Quand il comprit enfin qu'il venait de se faire berner, il voulut remédier à son acte démentiel, mais il ne le put pas.

Voyez les politiques argumentant leurs mensonges explosifs par un mensonge plus grand encore et constatons, de manière honnête, le fléchissement du bien-être humain, jusqu'à son état d'esclave moderne.

Nous avons cédé à la tentation de l'indépendance, à celle des Droits de l'Homme, aux Démocraties, aux Républiques, à la laïcité, à l'argent. Qu'y a-t-il de changé ?

Rien n'a changé, et nous sommes, tels les esclaves de Pharaon, piétinant dans la boue, fabriquant, à des cadences excessives, ce qui est soi-disant notre bonheur futur. Nous sommes les esclaves d'une société dirigée par des tyrans qui savent exploiter les masses des peuples, et connaissent les ficelles de leur bien-être personnel.

Pour cela, ils agissent par tous les moyens, tout est bon, même la mort des hommes, des animaux, et la destruction de l'environnement qui nous a été confié, à l'origine.

Jusqu’où allons-nous descendre dans la fosse aux serpents, sans mot dire.

Ceux qui, sans tenir compte de la dure vérité qui nargue les incrédules du dimanche, annoncent des temps de bonheur sur terre, se leurrent eux-mêmes et mentent ainsi au peuple qui attend la vérité et rien d'autre. Plus de placebo, mais le médicament qui sauve, c'est à dire la sainte parole divine, la Parole écrite et révélée au travers de la bouches des prophètes, et de la Bible. Yéshua – l'Eternel délivre et sauve (Mathieu 1/21 – Actes 4/12)

Non seulement elle est cachée là où elle se doit d'être annoncée avec efficacité, avec audace et témérité, mais nos sociétés soi-disant civilisées la rejette au nom sacro-saint des Démocraties infernales, des Droits de l'homme décadents, au nom de ceux qui ont fait couler le sang et massacrant des milliers, des millions d'êtres humains.

Voulez-vous encore vous fier en l'homme ce barbare déconfit et tyrannique qui fait le siège des âmes, jusqu'à les conduire à la mort spirituelle ?

Regardez les hommes au fond des yeux, et dites-moi ce qui se voit réellement ? Moi, en ces jours glacés où nul ne sait plus où regarder, je ne vois que la peur du vide et du néant. Même chez les chrétiens qui se sentent seuls et abandonnés. Notre Dieu n'est-il pas El-Shaddaï – Dieu Tout-Puissant, Dieu de l'impossible ? (Genèse 17/1 à 8 – 28/3 et 4 – 35/11 et 48/3 – Exode 8/3 – Luc 1/37 – Éphésiens 3/20 – Apocalypse 1/8)

Le monde est entré dans un immobilisme qui ressemble fortement à un avant-goût de la mort. Où est l'espérance ? Dans quelle antichambre se trouve la joie ? Qui nous fera voir le bonheur ? Par quel chemin il nous faut passer pour trouver la lumière ?

Est-ce un homme, aussi grand soit-il, qui va nous ouvrir la voie du salut ? La déesse « Laïcité » s'est assise sur un trône recouvert de pourpre, la couleur du sang des martyrs de la foi, et cette déesse sert « Le Système religieux » car la religiosité, quelle qu'elle soit, est un esprit démoniaque sous le contrôle de Satan.

Nous pouvons constater que tout ce qui est animé par le royaume satanique agit librement sous le couvert de la religiosité. L'Homme a voilé la lumière, après avoir recousu le voile déchiré du Temple.

Pour retrouver la lumière il faut la laisser briller dans notre âme régénérée et vivante par la présence du Saint Esprit. Dieu n'est pas homme pour nous mentir. Il nous sanctifie - Jéhovah Mekaddishkem – L’Éternel qui nous sanctifie (Exode 31/13)

Nous ne sommes pas abandonnés, quoique tout ce qui a pouvoir en ce vaste monde voudrait nous faire croire. Nous avons de très nombreux exemple tels Zachée, Lévy qui va devenir Mathieu, Nathanaël … tous appelés par leur nom. Dieu nous connaît chacun par un nom qui nous a été donné, et, parfois, par un nom qu'il nous donne lui-même. - Jéhovah – Hosccnu – L’Éternel notre Créateur (Psaume 95/6)

L'homme moderne, tout comme notre aîné, a -t-il le pouvoir de changer le monde actuel, monde déchu, perdu, errant dans la mouvance démoniaque universelle ? Non pas ! Le sauveur n'est point homme, et malgré tous les grands discours, le verbiage éhonté des grands de ce monde, il n'est nul salut qui provient de l'homme. El-Oheenu – L'Eternel notre Dieu (Psaume 95/5 et 8/9 – Exode 20/2 – 5 et 7)

Pour se défaire des rois, prôner le mensonge égalitaire, établir les Démocraties ; afin de maîtriser les peuples sous leurs coupes en provenance des faux autels dédiés au Prince de ce monde, les serviteurs du Malin, après lui avoir vendu leur âme noircie par l'envie, l'orgueil et la fatuité, ces perfides n'ont en rien hésité, et n'hésiteront en rien afin de maintenir leurs pouvoirs, eux, les roitelets de ce monde corrompu et pourri.

Ils sont les marchands d'âmes dénoncés dans la Bible.

La corruption à tous les niveaux, la haine entretenue au nom d'une paix sordide qui tue, le dernier qui parle veut avoir raison.

Est-ce que l'amour n'existe plus ? A-t-il été chassé de notre quotidien ? Avons-nous été rejetés à jamais ? L'homme est devenu le pire ennemi de l'homme, et cherche tous les moyens afin d'écraser son prochain s'il peut en tirer profit.

Qui va se lever et crier la vérité ? Qui va oser dire à l'homme persécuteur qu'il n'est pas craint, car notre âme appartient à ce Christ rejeté qui a donné sa propre vie pour nous. Esclave d'un seul Maître dont le nom est Adonaï – Dieu mon Seigneur, mon Maître (Genèse 15/2 à 8 – Exode 23/17 – Jean 20/28)

Nous devons éteindre tous ces feux allumés à la dévotion de ce monde et débarrasser l'autel divin de ces coupes dans lesquelles macèrent des parfums recouverts de pourriture. El-Elyon – Dieu Très Haut exalté au-dessus de tout (Genèse 18/14 à 22 – Daniel 4/32 à 37 – Deutéronome 32/8 – Psaume 78/35 - Mathieu 28/18)

Le dernier qui a parlé n'est pas homme, il est Dieu. Il s'est choisi un homme du nom de Jérémie, et après l'avoir établi prophète de sa maison, lui a donné une mission presque inacceptable pour un homme de Dieu : faire boire à la coupe de la colère de Dieu tous les peuples et toutes les nations.

La volonté humaine va se confronter à celle de Dieu ! Toutefois, celui qui a le dernier mot se nomme El – Gibbor – Dieu puissant par Sa force (Esaie 9/5 – Daniel 2/20 – Michée 5/3 – Habakuk 3/19 – Éphésiens 6/10)

 

La terre est un immense brasier. N'est-ce pas ce qui a été annoncé dès le commencement ? Alors que nous avons cherché à donner une interprétation à ces paroles, notre défection envers ce qui nous avait été confié à l'origine des temps s'est amplifiée et aujourd’hui, nos actions criminelles portent leurs fruits véreux. La prévoyance divine dépassant toutes nos compréhensions, nous avons surexploité les biens de la planète au profit d'une minorité qui s'engraisse toujours plus.

Selon son amour pour sa création, pour sa créature, Dieu avait pourvu, sachant combien la terre serait peuplée, et non surpeuplée comme on veut nous le faire croire. Jéhovah-Jiré L’Éternel qui pourvoit, qui donne suffisamment (Genèse 22/8 et 14 – Philippiens 4/6 et 19 – Éphésiens 3/20 – 2 Corinthiens 9/8)

 

Le dernier qui a parlé est celui dont le nom est Alpha et Oméga – Le Premier et le Dernier, le Commencement et la Fin, La Référence – (Apocalypse 1/1122/13)

 

Le dernier qui a parlé donne des paroles contraires à la volonté folle furieuse des hommes dont la pensée est mondialisée, lobotomisée par des paroles en provenance du royaume satanique qui cherche à démanteler la vérité, celle du retour du Messie Roi Adonaï -Jéhovah – Le Seigneur Éternel et Souverain qui règne et domine sur tout (Genèse 15).

 

Le dernier qui a parlé dit que le fils de la femme esclave et ses descendants (Ismaël fils d'Agar l'égyptienne) n'aura aucune part, aucun partage avec le fils (et ses descendants) de la femme légitime, le fils promis à Abraham et à Sarah – Israël – C'est pourquoi les ennemis de Yéshua le juif, dont il est dit que le salut viendrait d'eux, travaillent sans repos à mettre en échec la sainte parole divine. Son nom est Jéhovah/Yahvé – l’Éternel de l'existence, le JE SUIS qui était, qui est et qui sera toujours ; le Dieu de l'Alliance, de la Fidélité – (Genèse 2/4 – 15/7 à 18 – Exode 3/6 – 12 à 17 – 6/2 à 4 – 34/5 à 6 – Jean 8/58)

 

Quand l'homme se prend pour Dieu !

 

Il veut renverser les ordonnances divines au détriment de sa vision étriquée et tronquée de son jugement humaniste et humain. Il applique sans vergogne, de façon arbitraire, sa dictature afin de détruire les racines humaines de l'homme créé par Dieu dans le seul but de se dire : nous sommes à l'égal de Dieu.

Il concocte des lois, des ordonnances, des décrets proches d'une dictature planétaire, afin de prendre la direction de ce qui vit.

Il fomente des alliances contre nature, dans le cadre d'une proclamation mondiale d'une paix qui n'aura rien de durable. Ce qui se trame dans le secret des Conseils d’États lors des rassemblements des « géants » aux pouvoirs démesurés et démentiels, impliquant des ingérences sur le gouvernement d'Israël, État souverain sur une terre donnée par l'Eternel, trouve son implication dans la vie des peuples au quotidien.

 

Souvenez-vous de la description de « La Bête » qui possède en elle l'aval et la soumission des gouvernements généraux, des hautes finances, qui détient en elle la volonté de la deuxième Bête souveraine par ses acquis spirituels et démoniaques, sans oublier le Faux Prophète. La réunification des deux Systèmes mondiaux va accélérer la venue de l’Antéchrist, et par là, la chute de Satan. Viendra celui qui doit revenir, auréolé de Gloire.

La réunion des états islamiques est une action purement calculée dans le but de la destruction d'Israël. L'Oiseleur de la Bible a jeté son filet, mais David fut vainqueur contre Goliath. Ce sera ainsi encore une fois.

La terre brûlante crée des 'terrains propices à la maladie dont cancers de tous genres, mais cela ne suffit pas à ramener les fils vers les pères, à conduire l'homme golem à redevenir l'homme régénéré.

 

La grande prostituée assise sur le dos de l'Euphrate se dit reine, mais le Léviathan qui lui sert de monture au milieu des grandes eaux est déjà hameçonné et ramené sur la berge du Jourdain où passent les élus de Dieu.

Dans cette grande action acclamée à grands bruits se trouve en fait, le cœur du royaume satanique sur terre, avec un lien tressé par le Système de la haute finance et de la religiosité islamique d'une part, et un autre lien pareillement créé par les Pouvoirs religieux d'une réunification des royaumes de la Turquie, de l'Irak et de la Syrie ensemble.

 

Les nations traversées par l'Euphrate forment le cœur sur terre du royaume satanique.

Du temps d'Alexandre le Grand, un problème fut soumis à son intelligence : comment se défaire d'un « nœud inextricable » appelé « gordien » -

Avant lui beaucoup avaient échoués, lui seul trouva la solution et brisa ce nœud lui barrant l'accès à l'entrée d'un royaume, d'un seul coup de son épée.

Et bien sachez que lorsque reviendra ce temps, où un roi puissant voudra s'emparer d'un royaume composé de plusieurs nations, et qu'il ne le pourra pas humainement, il agira comme le fit son prédécesseur Alexandre et réglera le problème d'un seul coup.

 

L'homme impudent qui défie Dieu et sa parole, voulant imposer la parole humaine à la parole divine, sera exposé au même traitement que ce « nœud gordien » détruit en un seul coup.

 

Que celui qui a des oreilles pour entendre puisse entendre et comprendre la parole du Seigneur s'appuyant sur des actes prophétiques du passé, afin de s'accomplir dans notre présent.

Shalom.