Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LE TEMPS DU DEUIL ! 

Jacques 4/9 -  Sentez votre misère ; soyez dans le deuil et dans les larmes ; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. 


Par Naomie le 19 octobre 2020  

SHALOM ! 

 

Dès le début de mon ministère au milieu de la Grande Assemblée, une constatation s'imposa par elle-même : l'Esprit saint en moi rugissait de déplaisir et de colère à l'énoncé de ces paroles sirupeuses qui n'étaient que paroles déformées ou pire encore mensongères. Il m'était intolérable d'entendre et d'acquiescer en un « amen » réprobateur. Non je ne le pouvais pas, et plus de 40 années après il en est de même. 

Qu'il en soit dans le monde ou dans l'église je me refusais de me prêter à ce jeu morbide. 

Alors ma voix s'élevait sans que personne, sans que rien ne puisse m'arrêter. 

Devant les hommes de loi, de finances, devant des hommes politiques jusqu'au plus haut sommet, je regimbais, je ruais, je disais NON ! 

 

75 ans cette année, et je demeure à l'identique, après avoir parcouru un chemin ardu et sinueux, après avoir subi des revers, après avoir combattu ce que j'espère le bon combat de la foi, je dis encore que le temps est au deuil et non pas à la danse. Un temps pour toute chose et toute chose en son temps. Lamentations 5/15 ... La joie a disparu de nos cœurs, le deuil a remplacé nos danses.

Christ est venu en chair parmi les siens au temps marqué par le Père, et non pas de sa propre volonté. Il l'atteste. Je le dis - Romains 5/6 - Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.

 

Je ne fais pas partie des optimistes à tout prix, mais je ne pense pas être pessimiste non plus, je regarde, je constate, et après cela je sais ce qui va être, parce que l'Esprit saint est ma Lumière, celle qui éclaire mon sentier, celle qui éclaire le sentier de tous ceux-là qui veulent marcher dans la Lumière. 

Aujourd'hui plus que jamais le monde va de déconfiture en catastrophe, la mort rôde, les artisans du royaume de Satan œuvrent de plus belle, et nous ne savons plus que faire. Pourquoi se lamenter puisque nous avons choisi une voie que nous suivons en continuité ? 

Jérémie 23/10 -  Car le pays est rempli d’adultères ; Le pays est en deuil à cause de la malédiction ; Les plaines du désert sont desséchées. Ils courent au mal, ils n’ont de la force que pour l’iniquité. 

N'allez pas dire que j'affabule, ces paroles ne sont pas les miennes. 

La misère écrase les hommes mais comme le dit si bien l'Ecclésiaste rien de nouveau sous le soleil. Luc 6/25  - Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim ! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes !

 

Nul n'est à l'abri du regard divin, et dans sa maison il n'en est pas comme parmi les hommes. Monsieur de La Fontaine résumait très bien dans ses écrits ce qui était vérité, en dénonçant le pouvoir, les pouvoirs. Que vous soyez riches ou pauvres.... Vous ne serez pas traités égalitairement. Il en est ainsi dans l'Eglise de Dieu ou règne l'inégalité et les petits roitelets qui exercent un pouvoir similaire à celui des hommes de pouvoir dans le monde. Quelle tristesse ! Que montent vers Dieu les lamentations des cœurs purs. 

Ecclésiaste 7/2 - Mieux vaut aller dans une maison de deuil que d’aller dans une maison de festin ; car c’est là la fin de tout homme, et celui qui vit prend la chose à cœur. 

Certes, il existe des temps pour les danses, les réjouissances aussi, mais si nous sommes honnêtes envers les autres, envers nous-mêmes, il n'est pas de sujet, actuellement, qui tendent à nous porter vers la joie. 

Eglise ! Prend le sac et la cendre, et revêt-toi d'un manteau déchiré ! Les moqueurs s'activent, les mécréants poussent plus vite que les mauvaises herbes, et le sang coule d'autant plus qu'une minorité impose la loi démoniaque du royaume satanique. 

Jérémie 4/8 - C’est pourquoi couvrez-vous de sacs, pleurez et gémissez ; Car la colère ardente de l’Éternel ne se détourne pas de nous. 

Tout a un commencement, tout a une fin ! Nous serons jugés selon nos œuvrent. En attendant, la décadence conduit nos pas. 

Eglise ! Tu as le pouvoir de faire tomber les forteresses et briser les chaînes de la servitude, alors fais-le pour toi-même ! 2 Corinthiens 10/4 - Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Médecin, guéris-toi toi-même dit l'adage !

 

Pour ceux qui continuent de croire que les nations sont bénies, je vais encore une fois détruire leurs illusions. Israël étant le pivot central de toutes choses dans ce monde, notre attitude envers le peuple élu est notre condamnation. Zacharie 2/9 – Je lève ma main contre elles (les nations) qui ont dépouillé Jérusalem ; Elles vont être la proie de ceux qui leur étaient asservis. Joël 1/5  - Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ! Vous tous, buveurs de vin, gémissez, Parce que le moût vous est enlevé de la bouche ! Comment pouvez-vous boire à la coupe du Seigneur et à celle des démons en même temps ? 1 Corinthiens 10/21 - Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons ; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. Par contre c'est la coupe de la colère de Dieu qui est tendue aux nations impies qui vont boire, qui déjà boivent à cette coupe de colère.

Joël 1/13  - Sacrificateurs, ceignez-vous et pleurez ! Lamentez-vous, serviteurs de l’autel ! 

Vous qui servez Dieu dans l'Assemblée, ne soyez pas contemplateurs mais acteurs ! Refusez de rire sur des ruines et agissez, selon l'ordre de Aggée, afin que la sainte église reprenne vie et vigueur au nom de Christ Yeshua. - Aggée 1/4  - Est-ce le temps pour vous d’habiter vos demeures lambrissées, quand cette maison est détruite ?

 

En s'adressant à l'Eglise des galates, Paul n'y va pas par quatre chemins, il leur démontre ce qu'ils sont devenus malgré leur commencement réjouissant. La Bible n'est pas un formulaire dans lequel nous pouvons puisez ici ou là, selon nos besoins, des formules toutes faites auxquelles nous n'attachons que bien peu d'importance. 

Galates 3/1 - O Galates, dépourvus de sens ! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié ? 

O Eglise du présent, dépourvue de sens, qui t'as fascinée toi, aux yeux de qui Christ Yéshua a été dépeint comme crucifié ? 

Tu t'imagines accomplir les desseins de Dieu alors que tu t'imagines au-dessus de ton frère ? Regarde-toi, constate la vérité, et pleure sur ton péché dit le Seigneur par la voix de Jérémie son prophète qui se lamente tant la situation présente n'est plus acceptable - Lamentations 3/39 - Pourquoi l’homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés.

 

Frères et sœurs, relevons les murailles, réajustons les portes, rétablissons l'autel et que brûlent les feux et les parfums, comme préludes à des sacrifices de bonne odeur et agréable à notre Dieu. Offrons nos corps et nos cœurs comme sacrifice de repentance, afin d'obtenir le pardon de nos fautes et ainsi pouvoir entrer dans la salle des festins où se trouvent la joie et le salut. 

N'oublions pas qui nous sommes, d’où nous venons, et où nous allons. 

Ne rejetons en rien ce qui a fait notre délectation primitive, à l'origine de nos vœux. Que notre oui demeure, et qu'enfin nous nous rappelions de ceci - Esaïe 54/5 -  Car ton créateur est ton époux : L’Éternel des armées est son nom ; Et ton rédempteur est le Saint d’Israël : Il se nomme Dieu de toute la terre ;

 

Il est vivant celui qui nous voit et nous regarde, il est le Tout Puissant, véritable et Eternel. 

Il est El-Eloim Elim Eloah Dieu le Dieu trinitaire, omnipotent ; Le Créateur

('Genèse 1/1 à 26 – 3/22 – Osée 11/21)

 

Entrons dans sa demeure afin qu'il change nos vêtements de deuil en vêtements de joie, et alors nous sacrifierons avec joie en sa présence, de l'adoration, de la bonté, de la miséricorde. - Jérémie 31/13 - Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi ; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai ; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.