Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

LES ENFANTS DE LA COLÈRE

Par Naomie le 15 novembre 2021 

UNE VISION DE L’HORREUR SUR LES ENFANTS

Esaïe 1/5 - Quels châtiments nouveaux vous infliger, quand vous multipliez vos révoltes ? La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant.

Dans la vision, je me tiens dans un lieu de pauvreté extrême, et la maison, composée d'une seule pièce ronde, n'a ni ouverture, ni fenêtre. La seule lumière provient de bougies de mauvaise qualité, fumeuses et fumantes, dégageant une clarté jaunâtre, comme un brouillard de Londres. La composition de cette « maison » est somme toute banale pour l'époque moyenâgeuse, un torchis de terre battue qui donne à l'ensemble un aspect misérable. 

Cet habitat est rempli de jeunes enfants, de tout âge, revêtus de guenilles.

Avant de les avoir dirigés vers ce lieu propice à les mettre à l'abri, je dois dire que la situation était difficile tant l’agressivité était présente. Des esprits de démons et des démons s'en prenaient à cette jeunesse livrée à elle-même, aucun adulte pour les protéger. Ils se battent entre eux, ils se battent contre ces Puissances qui les harcèlent jusqu'à les posséder, tant physiquement que moralement, spirituellement.  Je suis la seule personne capable de les aider, mais ils agissent de leur propre initiative. 

Je constate que leurs visages sont animés étrangement, que des « choses » diverses, des marques, des « impulsions » électriques déforment leurs traits qui n'ont plus rien d'enfantin. Ils sont devenus monstrueux, avec des « choses » animées et vivantes sous leur peau. Comme des vers, des animaux marins du genre étoiles de mer... Des démons spécifiques s'emparent de ces enfants qui ne peuvent pas se défendre. Je suis anéantie devant pareille vision ! Ce ne sont plus eux qui vivent, mais des « démons » qui vivent en eux ! Ils appartiennent à un autre monde ! Ils sont connectés à des Puissances supérieures qui les animent. 

Je comprends une chose, c'est que ces enfants sont contaminés par des Esprits de démons, téléguidés en fait, et il leur appartient, à leur tour, de contaminer d'autres jeunes, tout comme eux-mêmes l'ont été. 

C'est dramatique ! 

De nouveau, une agitation se produit, et une animation agressive voit le jour. 

Ils vont s’interconnecter les uns aux autres afin de se détruire les uns les autres. Ils sont très agressifs ! Les enfants sont saisis de spasmes et leur peau s'anime sous l'action de « courants » que je qualifie d'électriques. 

Avec le temps qui passe, au cœur de cette vision Dantesque, je fais une constatation. Afin d'obtenir le calme et le silence, il suffit que je me tienne devant eux, faisant acte de présence, pour qu'enfin le calme reparaisse. » 

Ces démons sont puissants, ils sont multipliés dans leurs fonctions de destruction et d'avilissement de la jeunesse, l'asservissant de plusieurs façons. Fin de la vision


Nous sommes responsables de les avoir surprotégés tout en les ignorant dans leurs défaillances. Les connections monstrueuses sont multiples, et très efficaces. 

Puis viendront bientôt d'autres moyens d'asservissement de la jeunesse, car en agissant par devers eux, ce sont les sociétés asservies et esclaves futures qui sont ainsi modelées. 

2 Chroniques 25/4 - Mais il ne fit pas mourir leurs fils, car il agit selon ce qui est écrit dans la loi, dans le livre de Moïse, où l’Eternel donne ce commandement : On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et l’on ne fera point mourir les enfants pour les pères ; mais on fera mourir chacun pour son péché. 

Notre époque a créé un « enfant roi » à qui on a donné une très grande liberté, au détriment des commandements de Dieu qui dit par le livre des Proverbes 22/6 - Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. 

Chacune de nos époques a donné naissance à des styles d'éducation qui ont malheureusement asservi l'adulte à la tyrannie « puérile » de ceux qui nous ont été confiés par le Père Tout-Puissant.

Nous avons engendré une descendance de rebelles, car nous-mêmes sommes rebelles à la parole de Dieu qui nous enseigne ce que nous devrions enseigner à nos enfants afin d'en faire des hommes accomplis. 

Nous ne les avons pas corrigés comme il se devait, et les avons laisser grandir selon des principes anarchiques et corrompus, qui en ont fait une descendance de l'homme déchu à son image, et non plus à l'image de Dieu, spirituelle et humaine tout à la fois. 

Si nous nous attardons dans les préceptes divins concernant les jeunes de tout âge, nous connaîtrons combien notre déviance est grande et combien nous sommes fautifs, nous, les pères et mères, en laissant notre jeunesse pousser comme du chiendent, comme de la mauvaise herbe, l'ivraie mélangée au bon grain, qui sera séparée, au jour dernier, si la repentance ne se fait pas. 

Nous devons cesser de nous voiler la face concernant notre péché vis-à-vis de cette jeunesse effrontée et insolente, qui se perd dans les méandres d'un labyrinthe de confusions entremêlées d'une « libération des mœurs » accélérée. 

Où est cette bénédiction qui fut donnée à Noé et à sa descendance - Genèse 9/1, à celle de Abraham et de sa descendance, à celle de David et à sa descendance, à vous, à moi et à notre descendance ? 

Eli servit le Seigneur et cependant, par son laxisme envers ses fils, la colère de Dieu fit rage, punissant également père et fils par la mort :  1 Samuel 2/12 -  Les fils d’Eli étaient des hommes pervers, ils ne connaissaient point l’Eternel.1 Samuel 3/12  - En ce jour j’accomplirai sur Eli tout ce que j’ai prononcé contre sa maison ; je commencerai et j’achèverai.1 Samuel 3/14 - C’est pourquoi je jure à la maison d’Eli que jamais le crime de la maison d’Eli ne sera expié, ni par des sacrifices ni par des offrandes. 

Mes frères et sœurs, mes amis, souvenez-vous des paroles de notre Dieu concernant notre devoir d'éducation de ceux et celles que nous avons engendrés puis mis au monde. Ce n'est pas de notre volonté que cela se put, mais de la volonté divine qui nous a fait dépositaire d'un « fardeau » que nous devons façonner dans les règles des Commandements divins, des préceptes de Dieu, si nous-même proclamons être de la maison divine. Proverbes 14/26 - Celui qui craint l’Eternel possède un appui ferme, Et ses enfants ont un refuge auprès de lui. 

Certains diront que je suis en pleine dérive, mais je sais ce que j'ai vu, je sais ce qui est, je sais ce qui vient.  L'homme inique est à l’œuvre, soyons objectifs devant les avertissements divins, et partons au combat pour nos enfants.

Proverbes 17/6 - Les enfants des enfants sont la couronne des vieillards, et les pères sont la gloire de leurs enfants. 

Ne risquons pas, par laxisme, de connaître un sort identique à celui de Eli qui, malgré sa vie consacrée à Dieu, connut un sort déplorable à cause du comportement de ses fils jugés pervers. 

Proverbes 20/7 - Le juste marche dans son intégrité ; Heureux ses enfants après lui ! L’homme de bien a pour héritiers les enfants de ses enfants, Mais les richesses du pécheur sont réservées pour le juste.