Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LES ADORATEURS DU DIEU VIVANT ET VRAI.

Par Naomie le 27 août 2020.  

  

Apocalypse 14/7- Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux.  

  

SHALOM.  

  

  

Il y a peu de temps, j'ai été confrontée à une vérité profonde qui m'a laissée à réfléchir.  

Cette parole écrite révélait que l'église avait perdu le sens de l'adoration qui revient à Dieu seul parce que l'Esprit saint a quitté les parvis de cette maison qui se devait être une maison de prières et qui n'était plus qu'un repaire d'incrédules et d'hypocrites -  

Matthieu 21/13 - Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs.  

  

Parce que l'Eglise, la Grande Assemblée des saints a perdu éclat et beauté, nous sommes-nous posé les bonnes questions à savoir pourquoi cet état moribond ?  

Est-ce pour vivre cet état végétatif que Dieu a créé l'homme ? Est-ce que nous paierons éternellement le prix de notre allégeance à Satan en Eden ? N'y a-t-il pas de repos pour ceux qui ont choisi de vivre pieusement ?  

Oh Seigneur ! A cause de ton nom, à cause de ta grandeur et ta magnificence, à cause de ta divinité, il est temps que nous apprenions la vérité sur ce que nous sommes vraiment.  

Il est temps que nous apprenions à te voir tel que tu es, en Royauté éternelle, en éclat de splendeur, et que nous comprenions la portée du sacrifice de sang supporté par Yeshua le Christ qui nous réconcilie avec le royaume de gloire divine. Nos tuniques salies sont échangées contre des tuniques blanchies par le rouge du sang qui a coulé sur la croix, il nous appartient de le croire et de le vivre maintenant.  

Jean 4/23 et 24 - Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité.  

L'adoration pure et véritable découle de la seule vérité dirigée par la volonté de l'Esprit Saint qui sanctifie la parole et le verbe. Jean 17/17 - Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. 

  

LA CEINTURE DE DIEU !  

  

Plus passe le temps, plus je découvre cette incompréhension que nous avons de la parole écrite ou bien révélée, plus je me vois dans l'ignorance de ce qui est réellement. Notre connaissance n'est que partielle, ayant rejeté la proposition de l'Eternel de nous combler de toute « La Connaissance » qui aurait élevé notre position, devenant ainsi « accomplis » par la parole -Genèse 3/22 - L’Eternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement. 

Nous avons rejeté cette proposition, c'est pourquoi nous ne pouvons, à ce jour,  

qu'échafauder des théories, frôlant parfois la vérité et nous en éloignant aussi rapidement que nous nous en sommes approchés -Osée 4/6 -Mon peuple est détruitparce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants. 

  

Alors que je lisais les écrits du prophète Jérémie, chapitre 13, je fus interpellée par 

l'épisode de la ceinture achetée sur l'ordre de Dieu. Il me semblait découvrir une vérité jusqu'à ce jour cachée et tue.  

Après réflexion qui dura quelques 3 jours, il se dessina en mon esprit un début de  

révélation surprenante.  

La connaissance ne nous est pas donnée puisque nous avons refusé de la recevoir, par orgueil et par manque de sagesse. Cependant, ici, l'Eternel Dieu Créateur de toutes choses, Créateur de l'homme, de la terre et de tout ce qu'elle renferme, veut nous rappeler ce que nous sommes réellement, nous faire souvenir de QUI il est véritablement :  

Genèse 3/5... mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.  

Avant d'être chair, nous sommes esprit, esprit vivant, vivant en la sainte présence de notre Créateur l'Eternel « Je Suis Celui qui Est », l'Alpha et l'Oméga, détenteur de toutes formes de vies.  

Comprenez-vous l'importance de ces paroles qui nous incitent à repenser notre  

immaturité spirituelle ?  

Il est une profondeur révélatrice de l'importance de ce que nous sommes de par la seule volonté divine : des Êtres célestes avant de devenir des êtres purement humains, terrestres.  

Pareils à ceux qui sont devant le trône de gloire, exhalant l'adoration avec tous les  

esprits purs et saints, avec tous les adorateurs présents devant l'Eternel.  

Comme je l'ai déjà dit, notre ressemblance d'avec Dieu ne dépend pas de notre aspect charnel, mais de notre dimension spirituelle.  

  

La vraie connaissance du royaume divin rejetée par l'être humain était basée sur la capacité de faire la différence entre le bien et le mal, entre le royaume de Dieu et le royaume de Satan. Adam fut le premier homme vivant créé par l'Eternel Dieu. Premier homme ne revient pas à dire premier être vivant, non pas ! Cela revient à dire que le golem qui portera le nom d'Adam, en souvenir de l'origine de sa conception terrestre ne devint créature vivante que suite au souffle divin qui lui fut insufflé par Dieu lui-même.  

C'est le souffle de la vie qui en fit un être humain, un homme.  

  

Nous n'avons pas été créés pour nous, mais pour la Gloire de l'Eternel révélée à  

toute la création, dans sa globalité. Malachie 1/6 - Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom?  

  

A l'origine, nous étions gens du royaume divin, nous étions « la gloire de Dieu » posée comme ceinture sur les reins de l'homme, posée sur les reins de Aaron le Souverain Sacrificateur. Cette même ceinture faite de fin lin, brodée d'or, devait retenir deux pièces de vêtements ensemble, afin qu'elles ne soient pas séparées l'une de l'autre, dans l'unité du vêtement « sacré ».  

  

Dans la volonté divine, la créature devait demeurer unie à son créateur, mais l'entrée de la séduction en Eden renversa la conformité de ce qui se devait être. Et l'homme ainsi corrompu, fut rejeté de devant la face de son Dieu, tout comme il avait rejeté La Connaissance originelle.  

La ceinture achetée neuve fut cachée loin des regards de convoitise, puis ressortie de sa cachette, corrompue et inapte à l'emploi.  

Cette allégorie a pour seul objectif de démontrer que l'Eternel Dieu ferait ainsi tomber l'orgueil de sa propre maison, n'épargnant pas les rebelles.  

Jérémie 13/11déclare la parole de Dieu en ces termes : je vous avais choisis pour être ma maison sur terre, pour servir de signe de mon amour pour ma création ,vous gardant sur mes reins, siège de ma force, comme signe envers le monde des hommes. Vous vous êtes rebellés, aussi je vais vous rendre participants à la coupe de ma colère qui vous rendra ivres du vin de la méchanceté. Telle une ceinture corrompue, nous avons été rejetés, jusqu'au jour où Dieu est revenu, envers ceux qui aime son Nom, d'une ardente colère démonstrative et destructrice.  

  

La création de l'Ephod et du pectoral concrétise à l'avance ce qui va être : l'inutilité et l'incapacité à ce lien de maintenir avec force l'union des deux pièces de vêtements.  

Le lien corrompu à cause du péché de l'homme va servir de prétexte à la venue en chair du Messie, Christ Yéshua.  

Aussi, il va se faire un lien (création d'anneaux en or cousus sur les pièces du vêtement sacré de Aaron, afin de maintenir ensemble les deux pièces séparées pour n'en faire plus qu'une) et ce lien va être Christ Yéshua qui va réunir en une seule pièce du vêtement sacré porté par le Souverain Sacrificateur divin, l'Eternel Créateur et l'homme créature.  

L'homme porté ainsi comme ceinture pure et sans tache sur les reins de l'Epoux divin au festin des noces de l'Agneau. Tout est accompli – Jean 19/30 

Souvenons-nous que nous sommes, si nous sommes de la maison de Dieu, régénérés et sanctifiés, des « sacrificateurs » pour l'Eternel Dieu, afin de le servir, dans un adorateur perpétuel et éternel.  

Ainsi, nous pourrons répondre avec assurance, en esprit et vérité, à la question posée par Paul : qui nous séparera de l'amour de Dieu ? Romains 8/35 - Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ?  

  

Le temps est passé, mais qu'avons-nous retenu des enseignements qui nous ont été  largement attribués pour ce qui devait être notre nourriture spirituelle ?  

Peu de chose malheureusement. Le temps et l'oubli vont souvent de pair.  

Jérémie, comme bien d'autres que lui, ont largement ressenti les affres de la douleur et les conséquences de leur foi inébranlable.  

Des hommes et femmes de toutes conditions sociales, d'âges, ont payé dans le sang, privés de liberté, envoyés aux galères, séparés de leurs familles, envoyés coloniser des terres inconnues...  

Ils sont demeurés les ceintures des reins du Seigneur, comme il en fut pour un temps de la maison de Juda ou celle d’Israël. Jérémie 13/11... 

  

Souvenons-nous de qui nous sommes si nous sommes enfants du Seigneur ! Souvenons-nous de nos pères dans la foi !  

Souvenons-nous qu'en 2019 près de 3000 chrétiens ont payé de leur vie le prix de leur foi en Christ Yéshua.  

  

Souvenons-nous de ce qui ne se dit pas, à savoir qu'en tant qu'adorateur, tu ne peux pas te présenter devant le trône de la grâce avec des mains souillées …1Timothée 2/8 – Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures, sans colère ni mauvaises pensées. David se verra refuser la construction du Temple, au profit de son fils Salomon, pour avoir les mains souillées dans le sang.  

Des sacrificateurs pour Dieu le Père ? Exode 19/6 ...vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël.  

  

Quand les feux de la Géhenne se propagent sur la surface de la terre il n'est pas aisé d'adorer celui qui est digne de l'adoration de son peuple. Seigneur ! Nous parlons de Golgotha, oublieux de Gethsémané où tu menas dans les affres de l'agonie spirituelle, le combat déterminant qui fit que tu acceptas le don de ta vie à la face de Satan et des Ténèbres, à la face des incrédules et des impies, à la face de ton église qui se contentait d'être spectatrice du plus grand des défis qu'il y eut et qu'il n'y aura plus jamais.  

Matthieu 26/39 - Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.  

Matthieu 26/42 - Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s’il n’est pas 

possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite! 

  

Cette lente agonie permit au Seigneur de vaincre Satan, de façon définitive, malgré ce qu'en pensent ses adorateurs maléfiques et démoniques.  

  

Aujourd'hui plus que jamais, l'Eternel Dieu se cherche un peuple d'adorateurs spirituels, un peuple qui porte en lui les marques de la souffrance de Christ.  

Cette adoration conduite par l'Esprit saint, est justifiée par l'ampleur du sacrifice qui fit de Yéshua notre Dieu digne d'adoration.  

Ne laissez pas le tintamarre de ces orchestres bruyants qui couvrent la voix des adorateurs, Satan aime le bruit, Dieu le recueillement. Certes, la louange exprimée au travers de chants conduits par les chantres de Dieu trouvent le chemin qui mène au pied du trône saint. Mais c'est affaire de chrétiens sanctifiés et purifiés.  

La véritable adoration conduit le peuple divin dans la montée des degrés  

dépeinte dans la bible. Mais il y a au sein de la grande assemblée des instrumentistes et des « chanteurs » qui conduisent les adorateurs sur des chemins de traverse, car Lucifer, archange directeur de la louange devant l'Eternel, fut précipité, lui et ses semblables, sur la terre avec tous les instruments de musique servant de support à cette louange.  

Ezéchiel 28/11 et Esaïe 14/11  

  

  

Psaumes 145/3 - L’Eternel est grand et très digne de louange, et sa grandeur est insondable.  

  

Frères et sœurs, le monde tel une marionnette animée par la volonté satanique, couvre la voix de la grande assemblée qui ne sait plus s'exprimer, tant elle a été dévalorisée par le biais de la voix des méchants.  

Aujourd'hui, à l'identique de notre Maître souverain Christ Yéshua, Dieu couronné roi, un grand combat se précise devant nous, au milieu de nous. Mais à l'égal de celui qui menât ce grand combat, la victoire a été remportée, aussi, il est bon pour toi, pour moi, pour chacun d'entre nous, de relever la tête et d'affronter notre ennemi commun par la louange qui fait tomber les forteresses, par la louange qui fait tomber les murs et ouvre les oasis de notre vie. La louange exalte ta joie d'être et de vivre en vainqueur pour ton Seigneur qui revient chercher les élus, les sacrificateurs pour Dieu son Père.  

Le désir du Père céleste est de te poser à nouveau sur ses reins, comme à l'origine, afin de te démontrer ta valeur à ses yeux, à son cœur.  

  

Souviens-toi, seuls les véritables adorateurs qui adorent en Esprit et en vérité connaissent en Esprit et en vérité. Et toi, tu connaîtras comme tu as été connu, en Esprit et en vérité.  

1 Corinthiens 13/9 et 10 - Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en 

partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. 

1 Corinthiens 13/12 - Aujourd’hui nous voyons au moyen d‘un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu.