Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

 

LE JUGEMENT

DE LA TERRE ET DE SES ŒUVRES

 Apocalypse 19/2...  parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main. 

  Par Naomie, le 23 avril 2023. 

 SHALOM AU PEUPLE SANCTIFIE PAR LE SANG DU SEIGNEUR. 


Jérémie 25/17 - Et je pris la coupe de la main de l’Eternel, et je la fis boire à toutes les nations vers lesquelles l’Eternel m’envoyait: 

Jérémie 25/28  Et s’ils refusent de prendre de ta main la coupe pour boire, Dis-leur: Ainsi parle l’Eternel des armées: vous boirez! -   

Selon la parole véritable, la terre, tout comme ses œuvres, est corrompue et son impudicité, tout comme du temps de Sodome, est montée jusqu'aux nues, et l'Eternel s'est souvenu de sa promesse la concernant. Assimilée à la « grande prostituée » qui siège en reine, affirmant avec insolence qu'elle n'a besoin de rien, elle va connaître le jugement de Dieu, qui déjà, sépare l'ivraie du bon grain. 

Puisque toutes choses sont issues de la poussière, toutes choses retourneront à la poussière. Tout ce que l'homme a créé de ses mains va subir le jugement divin. Plus que jamais, la souffrance de l'homme va le conduire à se souvenir de son origine jusqu'à ce que le plan divin soit accompli et que ceux qui sont réservés pour le salut soient réunifiés, et que ceux qui sont réservés pour la mort éternelle le soient également. Genèse 3/19 - C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. 

L'homme s'est parjuré, et ses œuvres sont sous la malédiction, et cela sera ainsi jusqu'à ce qu'un grand changement se produise. L'Eternel Dieu ordonna au prophète de faire boire sa coupe pleine de sa colère aux nations, de gré ou de force, et cette colère se traduit par de l'amertume, tout comme l'absinthe. 

 Le règne de la femme Jézabel 

Après avoir créé l'homme, Dieu constata sa solitude, ayant été créé lui seul. C'est pourquoi il prit la décision de lui créer une compagne dont il dira :   Genèse 2/18- L’Eternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai uneaide semblable à lui. 

La création de la femme parachevait l’œuvre de l'Eternel et Dieu agréa l’œuvre dans sa totalité : Dieu vit que cela était bon... Genèse 1 et 2 - 

Cependant, le grand serpent se mit à l’œuvre afin de travailler l'esprit de l'homme qui changeât de comportement envers sa femme, allant l'assigner à une domesticité gratuite, contrairement à ce que Dieu avait prévu pour elle : être une aide semblable, pareille, identique à lui-même. 

L'esprit de la femme Eve est devenu l'esprit de la femme Jézabel, grande prêtresse de toutes les dissolutions, de tous les plaisirs de la chair, entraînant l'homme dans sa débauche, se servant de tous les artifices que lui propose généreusement une société de consommation débridée. Encore une fois nous assistons à une déviation de la sainte parole divine qui dit que le corps de la femme appartient à l'homme (si elle est mariée) tout comme le corps de l'homme (s'il est marié) appartient à sa femme. 

Débauche charnelle, débauche spirituelle.... La femme est devenue, peu à peu, la grande prêtresse d'un monde en déséquilibre, et l'homme est devenu l'officiant d'un culte voué à Ishtar . 

L'emblématique femme dénommée la grande prostituée déclare ne plus avoir besoin de rien, puisqu'elle est assise en reine, dans un règne de débauche et de luxure effréné, revêtue d'or et sacrifiant au veau d'or. 

Apocalypse 18/7 -  Autant elle s’est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil. Parce qu’elle dit en son cœur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil! 

Cette « Jézabel » va devoir elle aussi boire à la coupe de la colère, coupe remplie de la colère divine, coupe tendue par le prophète. 

Afin de débouter les prétentions machiavéliques du père du mensonge, Dieu s'est choisi des hommes, des femmes, de tout âge, de toute condition, pour en faire une « race de sacrificateurs pour Dieu son père » Apocalypse 5/10 ... tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. 

Cette sélection spirituelle repose simplement sur l'obéissance et l'humilité. 

L'esprit satanique que l'on appelle communément « Jézabel » sera détruit, tout comme sera détruit l'esprit de Babylone dont les fondations reposent sur « Le Système » de la Mondialisation. 

Voyez comment se produit l'évolution de cette sentence sans appel : Jézabel ! Toi aussi tu boiras ! 

L’accélération produit l'ivresse mieux que l'ivresse des sens par le vin. L'ivresse produit un désir d'abandon des vraies valeurs et un aveuglement morbide qui conduit tout aveugle droit dans le mur. Matthieu 15/14 - Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. 

Un esprit de perversion agit dans ce vaste monde déchu : l'esprit de Salomé qui use d'artifices afin de séduire, par ses attraits de mode, par ses danses sensuelles, l'esprit humain qui évolue également parmi nous tous. 

L’esprit humain est un esprit pervers dont l'action est de pervertir les pensées de l'homme, et le conduire dans un esclavage des sens. 

Salomé, sœur jumelle de Jézabel, agit de concert dans la perversion des sens, l'appauvrissement de la réflexion, et de la confusion en tous genres. 

 Et les nations vont boire à la coupe de la désolation. 

L'infertilité spirituelle au sein de la Grande Assemblée provient de la stérilité engendrée par le laxisme et la permissivité en toutes choses. Bien des chrétiens véritables aspirent à un « réveil » spirituel, mais souvent, ils sont trompés par des esprits séducteurs qui agissent de façon pernicieuse sous l'influence des esprits de Jézabel et de Salomé. 

Mais une grande colère agite le cœur de Dieu, et puisqu'il n'est pas « homme » pour se repentir, nous allons connaître le fruit de son exaspération. 

Nous avons péché dira Josué ! Nous sommes pécheurs avouera Moïse ! Pardonne à ton peuple ! Pardonne-nous ! Pardonne-moi ! 

Si cette humilité pouvait recouvrir la surface de la terre, nous nous épargnerions cette sentence : BUVEZ EN TOUS ! 

Vous toutes les nations, pécheresses, païennes et meurtrières ! Vous qui avez tué lâchement votre frère Abel ! Vous qui, effrontément, avez rejeté celui qui est venu vers vous afin de panser vos plaies ! 

Vous qui avez rejeté son désir de faire de vous des fils et des filles du Roi ! 

Qu'avez-vous fait ? Qu'avons-nous fait ? Qu’ai-je fait ? 

Père ! Pardonne à ceux qui ont le cou raide, la désobéissance pour parure, et qui se vautrent parmi les porcs remplis de ces esprits de démons qui pervertissent la grande Assemblée. 

La vulnérabilité est notre parure car nous avons rejeté l'armure spirituelle (Christ Yéshua) qui, seule, peut nous garder des attaques du Malin. Sous l’impulsion de beaucoup de ces « faux prophètes » annonciateurs de bénédictions en grands nombres, l'esprit de Jézabel, l'esprit de Salomé, et les esprits humains agissent dans le but avoué de pervertir et d'anéantir l'esprit saint qui a fait sa demeure parmi ceux et celles qui ont choisi la voie à suivre en suivant le Christ saint. 

Souvenez-vous de ce qui nous est annoncé : certains demeureront dans le Temple comme des colonnes, et n'en sortiront plus, alors que d'autres vont boire à la coupe de la colère divine, s'ils n'ont pas déjà bu à la coupe des démons. 

L'esprit humain rejette la croix, et maintenant, cette dernière est devenue un objet de mépris pour le plus grand nombre. 

Jézabel tue les prophètes, alors que Salomé les séduit, puis les offre en libation aux esprits du monde. 

La moisson de la terre est mûre. Les anges chargés de la moissonner sont à l’œuvre. Tout comme dans les temps anciens, les anges sont de plus en plus actifs sur terre, et nous pouvons constater leurs va-et-vient entre terre et ciel. 

Genèse 28/12 - Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. 

Il m'a été donné d'avoir la joie d'en rencontrer quelques uns. 

Luc 17/1 - Jésus dit à ses disciples: Il est impossible qu’il n’arrive pas des scandales; mais malheur à celui par qui ils arrivent! 

La probité devrait être le credo de toute personne désignée afin de diriger une nation et la conduire dans les chemins de la vertu. Ce n'est nullement le cas, et chacun des « élus », en majorité, est détenteur d'un scandale qui va nuire à sa réputation d'intégrité. 

Alors on change le vocabulaire, afin d’effacer la trace de la perversité dont un degré a encore été franchi. 

Nous voici avec un « énième » avertissement, mais devant tant de dureté des cœurs, tant d'orgueil et de méchanceté, le Seigneur montre du doigt ce qui cause notre perte. 

Nous rejetons toutes fautes, tous péchés sur des « boucs émissaires » cherchant à nous dédouaner de notre infortune dont nous sommes les seuls coupables. 

Voyez comment les dévoyés de notre société sont acquittés de tout ce qui entache leur honneur et comment les sociétés réagissent devant tant de scandales. 

L'église est une fabrique à scandales, et la perversion règne en reine. Jézabel, Salomé, et les autres.... 

Ah Seigneur ! Je parle mais ils n'écoutent pas ! 

Qu'ils écoutent ou pas, parle et ne te tais pas non pas à cause des rebelles, mais à cause de ceux qui attendent avec espérance. Actes 18/9 et 10 - Le Seigneur  dit à Paul en vision pendant la nuit: Ne crains point; mais parle, et ne te tais point,  car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j’ai un peuple nombreux dans cette ville. 

Frères et sœurs : ne soyez pas comme ceux qui ne veulent entendre que des chansons agréables au cœur et à l'oreille. La parole de Dieu peut s'avérer être un baume, comme elle peut être empreinte de sévérité. Mais l'une et l’autre sont une expression de l’amour divin, sans pour autant être permissive. 

Le péché rôde, et la perversité l'accompagne. Le mensonge et l'impureté sont entrés dans le lieu saint, et nul ne s'insurge. Si le Seigneur nous a supportés, il a aussi chassé les marchands du Temple qui, de par leurs agissements, étaient considérés comme des charlatans et des voleurs. 

Rien d'impur dit le Seigneur ! Fuyez Jézabel et Salomé, fuyez Babylone, fuyez Sodome le temps qu'il est encore possible de le faire ! 

Ce qui arrive n'est pas du grand spectacle, c'est la vérité, celle que nous n'avons pas voulu entendre ni mettre à profit. 

Déjà, nous assistons au délabrement des œuvres de Salomé (la perversion du serviteur de la mode, avec une décadence grandissante des créateurs de mode ) Jézabel et ses œuvres décadentes des « amazones » modernes qui ont réussi à émasculer l'homme pour en faire leurs jouets et des eunuques dans la société, Babylone, dont les bases s'effritent et tombent découvrant ses fragilités et la veulerie du monde financier et sermonnaire, Sodome qui a ouvert ses portes en grand, laissant entrer toutes déviances que nul ne dénonce comme telles, et tant d'autres choses encore. 

Ils appelleront bien ce qui est mal ….. 

Alors, si vous aspirez à être ces colonnes ancrées dans le saint Temple en présence du Seigneur, fuyez sans vous retourner (ne soyez pas fidèles à l'exemple de la femme de Lot). 

Plus qu'un combat charnel, nous assistons à une guerre spirituelle où la foi du plus grand nombre va être éprouvée, voire ébranlée. Mais si votre foi est assise sur la sainte parole divine, alors vous résisterez et gagnerez sur l'ennemi qui lui, est déjà vaincu. 

La terre et tout ce qu'elle renferme va être jugée. C'est indéniable. Et nous, qu'en sera-t-il de nous qui aurons dit : Seigneur ! Seigneur !...