Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LA SENTINELLE DE DIEU 

 

Ezechiel 33/7 - Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part.

 

par Naomie le 18 novembre 2020 

  

Shalom.  

 

En début de semaine, une pensée provenant tout droit du livre d’Ézéchiel vint m'interpeller avec vivacité et force. Cette interpellation puissante est contenue dans les chapitres 3 et 33 du livre d’Ézéchiel.

Déjà il y a de très nombreuses années, j'avais été interpellée pareillement et au travers de la lecture de Ézéchiel 3 et 33 j'avais pris conscience de la gravité de ce statut de sentinelle. Souvent méprisée, rarement entendue, à l'égale des prophètes dont on ne fait pas fi, la sentinelle a pourtant un rôle déterminant qui l'engage autant pour qui doit être averti que pour elle-même.

 La sentinelle n'est pas engagée à parler d'elle-même, mais à s'adresser à qui elle le doit, qu'elle soit entendue, ou pas. Parle et ne te tais pas !... La sentinelle est à l’écoute, puis elle parle. Non pas de sa propre volonté, mais de la volonté divine. Dans le cas d’Ézéchiel, fils de sacrificateur, lui-même sacrificateur, exilé avec bon nombre des gens du peuple hébreu, membres de l'élite choisis pour leur statut social, Dieu va lui envoyer un ange chargé d'une mission spéciale : ingérer un rouleau (livre) écrit recto/verso, rempli de plaintes, de lamentations et de gémissements, amer dans les entrailles, doux au palais. Ézéchiel (chapitre 3).

Dès lors, Ézéchiel est investi du rôle de sentinelle, chargé d'exécuter la volonté de l’Éternel. « Parle ! Dis mes paroles » 

 

Quel est cet avertissement solennel concernant les « sentinelles » de Dieu ? 

« Écoute », dit le Seigneur, « puis parle ». Ne sois pas inquiet de ce que ce peuple écoute ou pas, ce n'est pas ton affaire. Ton affaire est de parler, d'avertir. 

Avertir ! Le « maître-mot » 

Maintenant après avoir lu l'instance réclamée par Dieu à son sacrificateur, à sa sentinelle, il devient facile de comprendre l'étendue de l'engagement de la sentinelle envers Dieu ! Il est total ! Il est empreint de vie et de mort ! 

Plusieurs exemples sont donnés afin que celui à qui ces paroles s'adressent prenne bien conscience de son engagement. Dans le cas de Ézéchiel, nous constatons qu'il n'y a pas de choix possible en ce qui le concerne. 

Plus que de la vie ou bien de la mort physique, il s'agit, plus largement, de la vie et de la mort spirituelle 

Premièrement, il est dit à Ézéchiel, sentinelle divine, ces mots révélateurs de la gravité des paroles révélées : 

« Si tu avertis et que le « méchant » écoute, et se détourne de ses voies méchantes, il sera sauvé, et toi, tu sauveras ton âme. Par contre, si moi, l’Éternel, je te donne l'ordre de parler au méchant, que tu demeures en désobéissance, et que ce dernier demeure dans ses dispositions, il mourra, certes, mais toi, tu ne seras pas pour autant dédouané de ta désobéissance, je te réclamerais son sang. » 

Nul n'est épargné, il en est du juste comme du méchant. 

Si la sentinelle réagit à la volonté du Seigneur de sauver une âme, « juste ou méchante », si la sentinelle prend très sérieusement son injonction de révéler la volonté du Seigneur dans les deux circonstances, alors une âme sera sauvée, ou pas, mais selon, le sang (c'est à dire la mort) sera redemandé à cette sentinelle irresponsable. 

« Si j'agis pareillement pour un « juste » dit le Seigneur, il en sera de même pour toi. Pour ce juste, toute sa justice sera oubliée, il mourra dans son péché, et toi, parce que tu auras désobéi, je te redemanderais son sang. » 

Ézéchiel parlera pareillement dans le chapitre 33. La mission dont il est investi est sévère car son rôle de sentinelle est un engagement solennel devant l’Éternel Dieu.

Si je te montre, si je te dis.... mais que tu ne réagis pas, alors les coupables recevront ce qui leur revient, mais toi aussi, tu ne seras pas épargné. 

En fait, ici, la sentinelle a un rôle très déterminent. Elle se doit d'avertir de ce qu'elle voit, de ce qui lui est dit. 

Il est essentiel qu'elle soit soumise à la parole divine, et attentive à la volonté de Dieu. 

Elle ne parle pas d'elle-même, elle voit et elle annonce.

Si la sentinelle voit venir l'épée, et ne sonne pas de la trompette, si le peuple n'est pas averti, et que l'épée vienne enlever à quelqu'un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle – 33/6 Et toi que j'ai établi comme sentinelle tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche et les avertir de ma part – 33/7. 

Ce qui revient à dire que celui, celle, choisi par l’Éternel afin d'assumer ce rôle essentiel, doit parler, au risque de voir sur sa vie s'appesantir la colère divine.

Une sentinelle a un rôle déterminant, elle est les yeux et la bouche du Seigneur afin d'avertir en tout temps, en tout lieu, en toute circonstance, de ce qui est réellement. - Ésaïe 21/6 - Car ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, place la sentinelle ; Qu’elle annonce ce qu’elle verra. 

Une sentinelle est aussi semblable à celui qui court devant, afin d'annoncer un personnage, un événement important - Ézéchiel 33/7 - Et toi, fils de l’homme, je t’ai établi comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la parole qui sort de ma bouche, et les avertir de ma part.

 

La sentinelle n'est pas éloignée du champ d'action, elle se tient au plus près afin de voir, d'entendre puis d'avertir en vérité. Elle sonne de la trompette afin d'avertir le plus grand nombre. Sa voix est retentissante. 

Pourtant, il est de ces silences mortels qui sont si pesants que même l’Éternel dira en Ézéchiel 22/30 - Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve point.

Il n'est pas fait allusion, ici, à une construction matérielle, mais bel et bien une métaphore signifiant le rôle important de la sentinelle obéissant à la voix de l’Éternel Dieu. Parler est pour la sentinelle comme celui qui avertira à l'aide d'un schofar, dont le son s'élèvera comme un mur de protection, comme une muraille établie. Catastrophe.... Je n'en trouve pas ! Alors, les silencieux, les « taiseux » qu'attendez-vous pour avertir le peuple de ses égarements, de ses errances, de ses péchés ? C'est en avertissant ce dernier qu'il lui sera possible de revenir sur ses voies, et agir, réagir selon ce que la sainte parole enseigne, préconise et ordonne pour ne pas nous égarer sur les chemins de perdition. 

Encore une fois, je le dis : tel il nous est préconisé par Paul, il nous faut œuvrer pour notre salut afin de ne pas le perdre : Philippiens 2/12 - Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent ;

Sur un champ de bataille, avant toute chose se tenaient la musique et les étendards, les oriflammes et les drapeaux incitant à la bravoure et à l'héroïsme. Ainsi était stimulée l'ardeur guerrière des combattants. 

Où se tient la louange animant la ferveur des soldats de l’Éternel des armées et pourquoi le silence est-il si pesant sur nos champs de batailles, là où notre ennemi fait des ravages ?  Apocalypse 13/7 - Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.

Aujourd'hui, en quoi sommes-nous vainqueurs sur notre ennemi éternel Satan quand notre état spirituel n'est que ruines et délabrements parce que les fondements se sont lézardés au fil du temps ? Nous avons manqué, assurément, de persévérance et de zèle, notre foi s'amenuisant faute du rôle essentiel des sentinelles qui ont laissé la place aux faux prophètes. 

Faut-il s'arrêter là et dire que c'est écrit ? Non pas ! 

Relevons-nous, et comme au temps de jadis, remettons toutes choses à leur place. 

1 Corinthiens 12/29 et 30 - Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? Tous ont-ils le don des miracles ? Et je rajouterais ceci : tous sont-ils chantres et musiciens du Seigneur ? Un chantre, tout comme un musicien, se doit, selon les critères spirituels, ne pas être un faiseur de bruits gesticulant et hurlant mais un chantre revêtu de l'Esprit conduisant le peuple de Dieu à l'adoration.

Que chacun retrouve sa propre place sans envier celle de son voisin. Que nul ne méprise celui qui lui semble inférieur, car devant la croix, il n'est nul au-dessus et nul au-dessous... Tous pécheurs privés de la grâce si elle n'est pas donnée par celui qui est souffrant sur le bois de l'infamie -Romains 3/23 - Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ;

Josué n'est pas Moise, ce n'est pas un législateur. C'est un guerrier, un meneur d'hommes. Cependant, il va demeurer dans les pas de Moise afin d'agir selon la volonté divine. 

Il va ordonner au peuple de demeurer 3 jours installé sur les rives du Jourdain, afin de se purifier, lavant le campement et les vêtements, se purifiant aussi. 

Pourquoi le campement ? A cause des excréments humains, des excréments des animaux, des détritus et autres.... Dieu ne circule pas dans ce qui est impur. 

Deutéronome 23/14 - Car l’Éternel, ton Dieu, marche au milieu de ton camp pour te protéger et pour livrer tes ennemis devant toi ; ton camp devra donc être saint, afin que l’Éternel ne voie chez toi rien d’impur, et qu’il ne se détourne point de toi. 

Donc 3 jours seront nécessaires à l'ouvrage de nettoyage et de purification. 

Vient le jour « J » où le peuple va pouvoir traverser. Un ordre est donné, et un ordre est établi. Un ordre établi par l’Éternel Dieu qui impose au peuple un mouvement de marche organisé. 

Ésaïe 21/6 - Car ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, place la sentinelle ; Qu’elle annonce ce qu’elle verra. — 

Sentinelle ! Si tu vois, si tu entends, si tu te tais, alors sache bien que les pécheurs périront, mais ta vie, à toi, ne sera pas épargnée car tu as été choisie pour accomplir ton destin de Sentinelle de Dieu, et que tu n'auras pas obéi. 

Il est dit dans la sainte Parole que Dieu rendra ton front plus dur que le diamant, et que si on veut te faire taire, cela n'est pas ton affaire, la tienne étant de parler et d'avertir selon la volonté de l’Éternel, pour que le peuple de Dieu agisse dans la volonté de Dieu. 

La sentinelle a un rôle prédominent et il lui faut s'en souvenir. Une sentinelle se doit d'être attentive, puis de parler selon l'ordre divin. La sentinelle est un guetteur Ésaïe 21/11 - Oracle sur Duma. On me crie de Séir: Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? Sentinelle, que dis-tu de la nuit ?

Sentinelle ! Que dis-tu des jours présents ? Que dis-tu du comportement de ceux qui périssent sans aucun secours ? 

Sentinelle ? Sentinelle ? Parle et ne te tais pas !