Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LA PUISSANCE DU SANG DE YESHUA VERSE POUR L’HUMANITÉ !

 

Par Naomie le 7 mars 2021  

 

SHALOM.  

 

Hébreux 2/14 et 15 -   Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, et qu’il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.

 

Il est une habitude parmi le peuple chrétien qui consiste à jouer les « mater dolorosa » (mère des douleurs) ; ceci au détriment de la vérité qui affiche toute autre version de la douleur et de la souffrance - Ésaïe 53/10 - Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance …  Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains.

 

Une habitude qui consiste à prendre sur soi une petite partie de la sainte Parole de Dieu à laquelle nous appliquons une vision sclérosée de la vérité.  

D’où provient-elle, cette fâcheuse habitude qui fait passer devant soi une habitude édulcorée de la sagesse biblique tout en proclamant que c'est pure vérité ?  

 

Peu d'entre nous osons rétablir une vision spirituelle explicite, émaillée de la vision produite par l'Esprit saint qui ne ment pas, qui ne change en rien ce qui est écrit, et qui nous mène dans les sentiers de la justice à cause du Nom de Dieu.  

Satan joue sur les sentiments de l'homme, sachant que ce dernier est une proie facile.  

C'est ainsi qu'il arrive à moduler les sentiments qu'il juxtapose jusqu'à parfaite superposition, puis acceptation. Tu ne tueras pas dit le Seigneur !... Nous pleurons sur la maltraitance animale mais demeurons frigide devant la maltraitance humaine.  

Satan use toujours de tromperie, et fait de nous des proies idéales et naïves.  

 

Ici, il n'est pas question d'une plaidoirie en faveur de ceux qui ont le cœur qui se révulse quand coule le sang, quel qu'il soit ! Est-ce pour cela que dans les rassemblements religieux, tout est mis en avant, sauf le pouvoir du salut de l'homme au travers du sang de l'Agneau divin versé pour nous, et de manière atroce ?  

La barbarie s'est exprimée ouvertement, et tous criaient : crucifie !  

Jean 19/6 - Lorsque les principaux sacrificateurs et les huissiers le virent, ils s’écrièrent : Crucifie ! crucifie ! Pilate leur dit : Prenez-le vous-mêmes, et crucifiez-le ; car moi, je ne trouve point de crime en lui.  

Nulle pitié, aucune miséricorde ! Juste le désir de voir le sang se répandre et la mort se saisir d'un « blasphémateur ». Tu ne tueras point.... Et pourtant ne fallait-il pas qu'il en soit ainsi ?  

En se jouant des sentiments humains, Satan manipule les hommes afin de les conduire dans des sentiers qui ne correspondent en rien à la vérité.  

L'Agneau de Dieu a été mis à mort, donnant sa vie pour nous tous.... Ne regarde pas comme impur ce que moi je déclare pur... Le sacrifice de Christ à Golgotha est agréé parce que seul, son sang est pur, sans souillure ni péché d'aucune sorte. Il est le Saint de Dieu.  

 

Pour les ennemis du Seigneur, une seule finalité possible : la mort des condamnés !  

Pourquoi ? Il faut que la subtilité de sa mort expiatoire soit effacée, entachée par une mort abjecte : il a blasphémé ! Matthieu 26/5 - Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant : Il a blasphémé ! Qu’avons-nous encore besoin de témoins ? Voici, vous venez d’entendre son blasphème.


Les accusateurs profèrent des mensonges. Ils sont manipulés comme nous le sommes tous et toutes avant de comprendre l'importance de cet acte qui nous semble barbare accompli par des sanguinaires. Il n'en est rien. Il le fallait : le rituel de l'offrande pour l'expiation décrit dans le livre du Lévitique l'impose. Le sang doit couler. Certes, ici, nous assistons à une action perfide au travers d'une mise à mort inqualifiable. Mais, encore une fois, il faut retenir que cela devait s'accomplir afin que l'homme déchu trouve une voie d'accès au salut afin d'échapper aux œuvres démoniaques et sataniques.  

 

Tous, nous avons vu une victime expiatoire, mais qui à vu l’œuvre suprême du « Souverain Sacrificateur » offrant le sang de la victime expiatoire comme, par exemple, Moïse déposant le sang de la victime immolée sur les cornes de l'autel ?  

Seul le « Souverain Sacrificateur » a l'autorité pour accomplir cette action, et en Christ, il y a plus qu'une Souverain Sacrificateur » - Hébreux 7/26 - Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tâche, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux,

 

En proclamant ces paroles, Christ s'affirme comme l'unique, le seul dépositaire de toute la puissance souveraine divine car lui seul a la possibilité de dire : je suis venu en chair accomplir LA LOI PAR LE SACRIFICE QUI OFFRE LE SALUT PAR LA GRACE En lui existe enfin l'unification des deux Testaments. Matthieu 5/7 -Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.


Christ, l'Agneau de Dieu, Dieu parmi nous a donné sa vie afin de nous la donner, et a vaincu la mort, afin que nous vivions. Le sang a coulé ! Sur le lieu où s'exécutera la sentence acceptée par l'Eternel « JE SUIS CELUI QUI EST » deux condamnés subissent pareil sort. Toutefois, un seul exprimera la vérité dans la repentance de son âme suppliciée : Luc 23/39 et 40 - L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant : N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous ! Mais l’autre le reprenait, et disait : Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation ?

Un homme, que nous avons qualifié de lâche, en cooccurrence P. Pilate, ne sera, en fait, que le vecteur de la volonté divine. IL FAUT QUE CE SACRIFICE DE SANG S'ACCOMPLISSE AFIN QUE LE SALUT SOIT PROPOSE A L'HOMME DÉCHU.

Matthieu 27/24 - Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde.  

 

L'Apôtre Paul, s'adressant aux Hébreux, leur révèle une puissance qui n'a rien de naturel, une puissance qui découle du sacrifice, de sa mort sanglante, attestant ainsi que les hommes ne trouveront pas la voie de la juste justice divine sans cet acte que nous qualifions de barbare et cruel, mais accepté par Dieu le Père Éternel, certes, mais surtout par l’Éternel Tout-Puissant ! 1 Pierre 1/19 ...  mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache...

Qui enverrais-je ? - Ésaïe 6/8 - J’entendis la voix du Seigneur, disant : Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous ? Je répondis : Me voici, envoie-moi.

 

Une différence capitale sépare le sacrifice de Christ Yéshua des religions du monde qui s'offrent, en celles-ci, une excuse couvrant leurs péchés. Colossiens 1/20 - il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

 

Qui, jusqu'à ce jour, depuis l'origine de l'homme, est venu en chair afin d'offrir sa vie pour le salut de toutes les âmes, quels que soient leurs péchés, si leur repentance est sincère ? Qui ? Colossiens 1/20 - il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix

 

Qui a souffert l'abomination cruelle et barbare ? Matthieu 27/11 - Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur l’interrogea, en ces termes : Es-tu le roi des Juifs ? Jésus lui répondit : Tu le dis.

Qui est mort accomplissant ainsi la prophétie en lui-même ? Hébreux 13:20 Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus,

 

Qui est remonté auprès du Père Eternel afin d'être à sa place ? Qui ?  

1 Pierre 3/22 ... qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis.  

 

LA LOI DU MENSONGE  

 

 

Quand nous nous approchons du Seigneur, via le chemin de la croix dressée à Golgotha, nous recevons des affirmations mensongères qui font que bien d'entre ceux qui acceptent le Seigneur dans leur vie n'arrivent pas à achever le chemin pour arriver à bon port. Pourquoi ? Est-ce mission impossible ? Qui agit pareillement en mensonges et tromperies ? Ceux qui sont eux-mêmes trompés et illusionnés.  

 

Paul, lui, exprime la vérité simplement, sans tromperie.  

Il déclarera qu'il s'avère que parmi le peuple de Dieu existent des falsificateurs de la Sainte Parole, des traitres à la Sainte Doctrine divine (la Parole) et des parjures également - 2 Corinthiens 2/17 - Car nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme font plusieurs ; mais c’est avec sincérité, mais c’est de la part de Dieu, que nous parlons en Christ devant Dieu.

Il est difficile de le supporter mais c'est la pure réalité.  

Le sacrifice du Seigneur a été « négligé » et mis en arrière alors qu'il est la Pierre angulaire de l’œuvre divine. Il est dit qu'un grand nombre tomberaient dessus et seraient fortement blessés, jusqu'à l'écrasement.  

Romains 9/33 ...selon qu’il est écrit : Voici, je mets en Sion une pierre d’achoppement Et un rocher de scandale, Et celui qui croit en lui ne sera point confus.  

Ephésiens 2/20 -Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.  

 

Il est révélé dans l’épître aux Galates que bien d'entre eux retourneraient à ce qu'ils avaient rejeté avec joie et sérieux. Galates 3/1 - O Galates, dépourvus de sens ! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié ?

 

Il est aussi révélé que certains, voulant paraître ce qu'ils ne sont pas, annonceraient un évangile tronqué et mensonger ; Galates 1/6 à 11 - Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Evangile.  Non pas qu’il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Evangile de Christ.

Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème !  

Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure : si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !  

Je vous déclare, frères, que l’Évangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme ;  

Que des loups entreraient dans la Bergerie du Seigneur afin d'y semer troubles et ravages jusqu'à la mort.  

Matthieu 7/15 - Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.  


LE TÉMOIGNAGE DE LA LOI PAR LE TÉMOIGNAGE 

 

Actes 28/23 - Ils lui fixèrent un jour, et plusieurs vinrent le trouver dans son logis. Paul leur annonça le royaume de Dieu, en rendant témoignage, et en cherchant, par la loi de Moïse et par les prophètes, à les persuader de ce qui concerne Jésus. L’entretien dura depuis le matin jusqu’au soir  

 

Ici nous assistons à une action conduite par Paul qui va se servir, afin d’appuyer ses paroles, de la loi et du témoignage, tout comme le Seigneur qui affirmera que jamais son action était de réduire à néant la Loi (à cause de son sacrifice) et que son affirmation était soutenue par le Témoignage (de la mort, de la mise au tombeau puis de la résurrection).

 

A votre avis, à quel moment Christ est-il entré dans l’œuvre de salut par l'acceptation de la Mort qu'il lui fallait vaincre ?  

Voyez son combat spirituel et physique livré à Géthsémanée alors que l'heure arrive où il va enfin agir et non subir comme Satan aime à nous le faire croire, et que le doute s’empare de lui ? Marc 14/36 - Il disait - Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

Il est bon de se rappeler que c'est dans sa chair que Christ Yéshua a accepté de se soumettre à la Mort juste le temps de la combattre et la vaincre à jamais   

1 Corinthiens 15/55 et 56 – Mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ?  

 L’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi.  

 

Regardez et voyez Satan jubiler devant le sang perler au front de qui l'affronte afin de remporter une victoire éternelle ? Luc 22/44 - Etant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. 

Voyez l'état d'endormissement de ceux qui l'accompagnent depuis 3 ans déjà, et le questionnement du Seigneur qui vient de remporter la victoire - Luc 22/46 - et il leur dit : Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation.

Ils sont semblables à ce que nous sommes, endormis, sans compréhension du drame qui va se jouer devant eux, et comment Satan va être écrasé dans ses œuvres par l'Agneau divin.  

Satan ne veut pas voir la concrétisation de cette œuvre car il sait, lui, ce qui va lui en coûter d'avoir défié l’Éternel.  

 

Alors, écoutez, respirez, vivez cette parole prophétique écrite dans le sang de Christ Yéshua  en Apocalypse 12/10 - Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

 

Si nous avions de la foi en la toute-puissance du sang versé à Golgotha, nous serions vivants et triomphants car toutes les Puissances sataniques et démoniaques ont été vaincues.  

Certes, rien n'est acquis, et tout comme il nous est préconisé par les Saintes Ecritures, il nous faut travailler pour garder notre salut, et nous revêtir de l'armure spirituelle qui nous a été donnée justement, au jour où la puissance souveraine du sang versé s'est révélée à l'humanité. 2 Corinthiens 10/34

Christ Yéshua possède en lui l'attribut divin et son sang possède en lui la puissance de Vie qui a vaincu la Mort. -  

Hébreux 9/11 à 14 -  Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création ; Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair,  combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !  

 

Le monde a entendu des faux-témoins affirmer que le fait d'avoir la foi en Christ Yéshua était comme une drogue annihilant la volonté de l'homme.  

Pourtant, si ces démons ont su composer avec leur conscience dans l'affirmation de ces mensonges répandus par des hommes sanguinaires, si ces mêmes hommes continuent à vouloir éradiquer la foi spirituelle et mettre en remplacement un culte à la laïcité, à la « déesse Raison » et au Grand Architecte, il faut savoir qu'il se lèvera toujours des hommes et des femmes, de tout âge, afin de rétablir la pure vérité en ce qui concerne la Puissance découlant de Christ dans toutes ses œuvres.  

Charpentier ? Peut-être !  

Fils de Myriam ? Sûrement !  

Élevé dans sa communauté juive ? Parfaitement, avec pour père Joseph, avec une fratrie humaine !  

Mais avant tout cela, fils de Dieu sur terre, avec toute la Puissance divine en lui, et Dieu assis sur son trône dans les cieux, avec devant sa gloire, les 24 vieillards l'adulant et l'honorant en jetant devant lui, à ses pieds, leur propre couronne -

 

Apocalypse 5/11 - Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. -  5/14 - Et les quatre êtres vivants disaient : Amen ! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.  

 

Apocalypse 19/4 - Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant : Amen ! Alléluia   

 

Frères et sœurs ! Nous devons demander à notre Dieu de nous faire entrer dans la connaissance parfaite qu'il a voulu nous révéler sans que nous l'acceptions. Il est temps de comprendre ce qui a été pure erreur de notre part, et revenant sur le mépris que nous avons montré envers notre Dieu, nous repentir et accepter, afin de comprendre qui est Christ Yéshua, l’œuvre de la crucifixion, et la résurrection.  

Alors nous entrerons dans le saint des saints, (Hébreux 9/3) recouvert du sang de la Nouvelle Alliance, et deviendrons ainsi le peuple saint, sanctifié et purifié afin de connaître la victoire éternelle en Christ Yéshua, Roi des rois.