Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

LA MARQUE DE CAÏN

par Naomie le 21 janvier 2022 

SHALOM

Genèse 4/10 à 4/16 - Et Dieu dit : Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu’à moi. Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. Caïn dit à l’Eternel : Mon châtiment est trop grand pour être supporté. Voici, tu me chasses aujourd’hui de cette terre ; je serai caché loin de ta face, je serai errant et vagabond sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. L’Eternel lui dit : Si quelqu’un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l’Eternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point. Puis, Caïn s’éloigna de la face de l’Eternel, et habita dans la terre de Nod, à l’orient d’Eden. 

Interpellée par l'Esprit Saint sur Caïn et son acte meurtrier vis à vis de son frère Abel, j'ai commencé à m'interroger et à essayer de comprendre cette parole souvent ignorée, rarement approfondie, et pourtant dans la continuité de la désobéissance du premier couple humain. 

Par deux fois, le sang a coulé, le premier sang (animaux) afin de revêtir l'homme et la femme qui viennent de découvrir leur nudité, puis le sang d'Abel répandu au nom de la jalousie. 

Dieu, à cause de sa justice, ne laisse pas le crime impuni, et à cause de son nom, met un signe spécifique sur l'homme criminel afin que nul être ne le mette à mort, signe d'appartenance à l'Eternel. Caïn est dépositaire d'un signe, d'une marque qui atteste au monde de toutes espèces (animal et humain) que quiconque toucherait à Caïn serait à son tour puni et Caïn vengé 7 fois. 

De multiples interprétations relatives à cette marque, ce signe sur Caïn suite à son crime, ont vu le jour, dont une spécifique, issue de la pensée raciste de John Smith, fondateur du mouvement des Mormons aux Etats Unis d'Amérique, dont les « visions » aboutissent à une réécriture des textes « sacrés ». D'après une traduction faite en décembre 1830 du « Livre de Moïse – chapitre 7 verset 22/29 », il paraîtrait que ce signe, cette marque reposant sur Caïn serait le changement de couleur de peau qui devint noire, d'où la thèse servant de base aux esclavagistes prônant la légalité de l'esclavagisme. Voyez : « V/22. Et Hénoc vit aussi le reste des hommes qui étaient les fils d’Adam ; et ils étaient un mélange de toute la postérité d’Adam, à l’exception de la postérité de Caïn, car la postérité de Caïn était noire et n’avait pas de place parmi eux. » 

Faut-il s'arrêter là et accepter simplement qu’une partie de l'humanité est marquée du signe de Caïn qui, en fait est le signe de l'Eternel qui marque le criminel afin de lui conserver sa vie, et ne fasse se commettre, envers lui d'autre crime ? Sommes-nous, pour une part, descendant de Caïn ? 

Bien des suppositions ont vu le jour, mais qu'en est-il réellement ? 

Nous avons, dans la parole divine, un parallèle concernant celui-là même qui est porteur d'un autre sceau de Dieu, dont voici la teneur : 

Jean 6/27 - Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. 

Il est fait mention, ici, du « statut » spécial du Seigneur Christ Yéshua mais une autre marque est mentionnée dans la bible, livre d'Ezékiel 9, intitulé « la préfiguration du châtiment » et signalant comment L’Eternel va faire une distinction physique pour ceux qui gémissent à causent de toutes les abominations qui se commentent à Jérusalem.

V/4 ...Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent. 

Est-ce là tout ? Est-ce ici qu'il nous faut stopper notre démarche spirituelle concernant « le signe » de Caïn, (la marque de Dieu sur le criminel) ? 

Je ne le pense pas, sinon, pourquoi, par 2 fois en 48 heures ai-je été interpellée par ce verset qui fait mention de l'aversion de Dieu devant le sang versé d'Abel, crime commis par son frère ainé Caïn, celui-là même qui rejette l'idée d'être responsable de son jeune frère, et responsable de ce crime de jalousie, d'envie, monstrueux, comme le sont tous les crimes. 

Aujourd'hui, la terre est inondée par le sang des hommes, tant et si bien que cette dernière ne veut plus couvrir les crimes de sang, quels qu'ils soient

Esaïe 26/21 - Car voici, l’Eternel sort de sa demeure, Pour punir les crimes des habitants de la terre ; Et la terre mettra le sang à nu, elle ne couvrira plus les meurtres. 

La sainte parole divine ne fait pas mention, du moins directement, clairement, que cette marque, ce signe appliqué sur Caïn soit héréditaire, elle n'est pas transmissible, et fort heureusement, si nous prenons pour applicable cette parole divine qui atteste que chacun paiera pour son propre péché, Deutéronome 24/16 - On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et l’on ne fera point mourir les enfants pour les pères ; on fera mourir chacun pour son péché. (2 Rois 14/6 – 2 Chroniques 25/4) 

Au travers du livre d'Ezékiel 18 l'Eternel Je Suis, déclare que chacun paiera pour l’œuvre de son péché, toutes vies lui appartiennent 

Cessons d'agir avec la sainte parole divine avec légèreté. 

Nous assistons à une accélération dans la mise en place du Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.) simplement parce que Satan connaît que son temps lui est compté, et qu'il doit se hâter pour deux choses : faire tomber l'Eglise sanctifiée et purifiée, celle qui sera avec Christ à la salle des noces de l'Agneau divin. Engranger des âmes pour son royaume. 

Le Seigneur nous a avertis à maintes reprises de ce qui se tramait en sourdine, mais aveugles nous étions, pour beaucoup. 

L'évolution mondiale prouve la véracité de ce qui a été annoncé depuis les prophètes jusqu'à l'accomplissement prophétique concernant le Seigneur Christ Yéshua. 

Israël et le monde entier verront Celui qui a été transpercé - Zacharie 12/10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. 

Le spirituel « sournois » cherchant à prendre le pas sur le charnel mondialiste. C’est la concrétisation de l'église universelle avec Vatican à sa tête, la réalisation apocalyptique du Système conçu et engendré par le Mal : Apocalypse 17/5 - Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. (Il faut, ici, comprendre qu'il s'agit d'une des trois parties d'un tout appelé « Système » lui-même reposant sur le « N.O.M. » et ce nom gravé est celui qui est gravé sur la triple couronne papale dénonçant le blasphème de l'homme contre Dieu). C'est le péché de Blasphème qui ne peut pas être pardonné puisqu'il rejette l'Esprit saint pour mettre à la place et en évidence, la royauté obscure du royaume satanique. 

C'est une vision que produit un écrit à l'encre sympathique invisible à l’œil nu pour les non-initiés, lisible comme dans un livre ouvert pour les autres. - Apocalypse 16/19 - Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère Ces 3 parties font la base assise du Système et sont : La religiosité – Le matérialisme – La haute finance. 

Le monde des ténèbres connaît tout ce qui concerne le royaume divin, sauf ce qu'il ignore. Ce qu'il connaît provient d'une vision spirituelle qui lui est accessible par la volonté divine. Satan doit achever son œuvre, afin que Christ Roi parvienne à sa royauté sur terre selon tout ce qui est annoncé. 

Luc 1/33 - Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. 

Que pouvons-nous affirmer de cette « marque du Seigneur sur Caïn » ? 

Pas grand-chose.  Chez les humains, cette marque est associée à une marque d’infamie, de flétrissure, appliquée visiblement (parfois au front) et publiquement. Cette marque pouvait avoir des formes différentes, selon la nature du crime. Dans l'Antiquité romaine, les criminels, condamnés, étaient ainsi marqués, mais elle fut abolie en 1832, puis de nouveau réintroduite sous le règne de Napoléon 1er. 

Donc Caïn homme criminel marqué par Dieu afin d'être « reconnu » par ceux-là qui l'approcheraient, portait une marque spécifique de Dieu. Elle n'a pas la même portée que celle de « la Bête » comme certains le supposent. La Bête porte une marque distinctive qui est celle de la fausse royauté de Satan. Elle est définie par Apocalypse 14/11- et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. 

La marque de la Bête est faite de la composition de ses noms contenus dans la puissance des noms de blasphèmes (le seul péché qui ne sera pas pardonné nous est-il annoncé dans Matthieu 12/31) 

C'est cette marque dont est porteur Caïn – LA MARQUE DU BLASPHÈME.

Apocalypse 15/2 -Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu. 

Un chiffre « 666 » concrétisé par « WWW » en informatique, n'est pas la représentation du nom de la Bête, c'est une allégorie transitoire attribuée au Malin, à Satan. 

Parce que l'ancien président russe nommé    Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev ou Gorbatchov entre 1985/1991 était identifiable à cause de la marque de naissance qu'il avait à la jonction du crâne et du front, il fut associé à la Bête. Cependant, par sa démission, il permit l'effondrement du Système communiste en U.R.S.S. Il a reçu le prix Nobel de la Paix en 1990.

Le livre de l’Apocalypse nous permet de comprendre de processus de cette combinaison spirituelle organisée qui nous fera voir l’accomplissement de LA PROPHETIE par Christ Yéshua LA PROPHETIE DE DIEU, et celui qui va venir : le faux Témoin, (faux prophète) accompagnant la Bête qui monte de l'eau, qui aura reçu tous les pouvoirs des nations par l'approbation de l'O.N.U. et de L'O.T.A.N. réclamera un trône qu'il dira sien. Apocalypse 13/2 -La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. 

Au travers de cette vision, c'est l'amalgame de nations dans le statut unitaire de l'O.N.U. et c'est la vision militaire unifiée de l'O.T.A.N. réunifiées et sous le même commandement, celui de la Bête. 

Les temps de difficultés arrivent rapidement, et nous allons assister, pour beaucoup d'entre nous, à l'accomplissement de la parole prophétique annoncée. Le Seigneur nous a marqué de son sceau, contrairement à ceux qui sont réservés pour la deuxième mort. 

Nul n'échappera dit la parole, à moins que le Seigneur ne mette un terme à toutes ces horreurs qui couvrent la terre. Marc 13/20 - Et, si le Seigneur n’avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé ; mais il les a abrégés, à cause des élus qu’il a choisis. 

Soyez bénis, vous tous qui marchez dans les voies ténébreuses de ce monde, avec pour seule lumière, celle qui provient de notre Dieu. La Lumière sur nos pas afin de marcher sans chuter.