Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

  L’ÉGLISE «UNIVERSALISÉE»

 

SOUS LES AUSPICES DE SATAN !

Par Naomie, le 4 août 2022. 

SHALOM. 

  Jean 8/44 - Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. 

Ces paroles ne sont pas révélatrices, elles sont accusatrices ! Elles dévoilent un état des lieux spirituels de l'église qui se veut universaliste, englobant en elle tout et rien, Dieu et les dieux, Satan et l'homme. Imaginons un instant un composé d'eau et d'huile. Comment faire un amalgame de ce qui ne peut pas se mélanger ? IMPOSSIBLE ! 

Dieu en chair sur la croix, mourant pour la rédemption des péchés de l'homme, et Satan, le tentateur, au pied de cette dernière, dans une tentative ultime de détourner la pensée de celui qui, par sa mort, sa souffrance, va permettre à qui le désire, une possibilité de franchir l'obstacle qui a créé la séparation d'avec le Père souverain. Voilà ce qui était, voilà ce qui demeure. Satan l'orgueilleux défiant Dieu dans sa quête ultime de pouvoir. 

A son image, modelée par sa fourberie mensongère, l'église dite « œcuménique » veut offrir l'aspect visible et tangible d'une unité « chrétienne » sans pour autant en détenir les fondations profondes qui pourraient la maintenir ancrée sur le rocher des siècles au jour de la grande détresse qui va survenir de façon impromptue. 

Quant à toi, « église » qui a bafoué ton héritage et dérivé dans le labyrinthe mondial de la dépravation, tu as juste oublié ceci : Romains 8/15 -   Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! 

C'est avec ce don précieux que nous étions sensés rejeter la puissance maléfique du royaume satanique, sans broncher, sans plier, sans crainte aucune. Et cependant, tout comme de la lave qui coule des flancs d'un volcan actif, cette puissance avance, et le combat se fait de plus en plus rude. 

Eglise ! Pose-toi la question, du pourquoi ? Cette situation n'est pas anodine ! Cesse de te voiler la face ! Regarde-toi avant de regarder devant toi ! Une introspection spirituelle est meilleure que le meilleur des gourous qui hantent tes assemblées. 

Cours afin de saisir à pleine main la tunique de celui qui est décrit comme étant l'Esprit de la prophétie : CHRIST YESHUA ! 

 

  ÉGLISE!

TU ES PARJURE AU VŒU QUE TU AS FAIT ENVERS TON DIEU 

moi et ma maison (église) nous servirons l’Éternel ! 

 

Josué 24/ - 15 Et si vous ne trouvez pas bon de servir l’Eternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir, ou les dieux que servaient vos pères au-delà du fleuve, ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous habitez. Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel. 

Dans ton acceptation d'entrer dans un comportement mondialiste, tu t'es parjurée. 

L'orgueil de celui que tu sers est sur ta poitrine, tel le pectoral porté par le Souverain Sacrificateur du temps de Moise. 

Tu t'es parée d'or et de pierres précieuses, et ton inspiration spirituelle te vient des dieux des égyptiens, des amoréens, des philistins et de Babylone. Tu vénères des images, des idoles faites de mains d'hommes, rejetant de ton adoration celui-là même dont tu oses prononcer le nom les lèvres recouvertes des ordures de tes cultes païens. 

C'est ton cœur qu'il te fallait circoncire ! C'est devant cet homme, agonisant, devant un homme sanglant, rejeté et méprisé, mais dont le nom est rempli de la gloire divine : CHRIST YESHUA ! 

C'est de sa souffrance dont tu aurais dû te revêtir ! C'est de son agonie que tu aurais dû mourir à toi-même ! 

  Écoute son cri de détresse et de souffrance absolue :
PÈRE ! POURQUOI, en cet instant crucial où je vais déposer mon esprit, mon âme, mon être tout entier entre tes mains, POURQUOI DETOURNE-TU LE REGARD, me laissant, seul, accomplir ma mort pour le salut de ceux qui crient : crucifie ? 

« Seigneur ! Mon âme est tourmentée et je souffre dans tout mon être, qui ne peut qu'être reconnaissant pour cette œuvre qui nous met au large, à part, nous qui refusons le péché accepté par ceux-là qui acceptent, en ton nom, de partager le pain et le vin de la coupe de la bénédiction, sans savoir que cet acte déluré devient malédiction et sentence pour qui le commet malgré les avertissements du Tout Puissant. » 

 

ÉGLISE  ! 

Tu oses défier ton Dieu ? 

Alors tu boiras la coupe de la malédiction ! 

Jérémie 49/12 Car ainsi parle l’Eternel : Voici, ceux qui ne devaient pas boire la coupe la boiront ; Et toi, tu resterais impuni ! Tu ne resteras pas impuni, tu la boiras. 

(Malheur à qui prétend le contraire !) 

Seule sera préservée l'assemblée qui s'est purifiée, lavée les mains et qui sachant son parcours, va procéder à des ablutions non pas corporelles mais spirituelles. 

Se laver l'âme, l'esprit et naître (enfin) de nouveau afin de vivre en éternité avec Dieu. 

  ÉGLISE ! LE DIEU DE CE MONDE TE TROMPE ! 

  SES SERVITEURS AUSSI ! 

Tu as été aimée, choyée, mise au large, vêtue de fin lin et revêtue du manteau de la délivrance ! Ézéchiel 16/13 - Ainsi tu fus parée d’or et d’argent, et tu fus vêtue de fin lin, de soie et d’étoffes brodées. La fleur de farine, le miel et l’huile, furent ta nourriture. Tu étais d’une beauté accomplie, digne de la royauté. 

Mais cela ne t'a pas suffi et tu t'es fait des simulacres d'hommes auxquels tu t'es prostituée. Ézéchiel 16/17 - Tu as pris ta magnifique parure d’or et d’argent, que je t’avais donnée, et tu en as fait des simulacres d’hommes, auxquels tu t’es prostituée. 

Tu t'es vautrée, comme prostituée, dans le lit de tes ennemis ! 

Tu as rejeté ce qui faisait ta parure ! 

Tu t'es associée, partageant le pain et le vin avec tes ennemis, dont il est dit que Christ en a fait son marche pieds 

Psaumes 8/6 (8/7) - Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds, 

Dans ce combat qui se joue sous tes yeux à peine ouverts, tu t'es cantonnée dans un rituel de paroles et de pensées qui te conduit à la chute ! 

1 Corinthiens 4/20 - Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance. 

Romains 14/17 - Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. 

 

En quoi travaille-tu à ton salut ? 

Philippiens 2/12 - Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent ; 

  Comment combats-tu le bon combat de la foi ? 

1 Timothée 6/12 -   Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins. 

Où sont tes œuvres qui vont faire des disciples et non pas des émules ? 

Esaïe 33/11 - Vous avez conçu du foin, vous enfanterez de la paille ; Votre souffle, c’est un feu qui vous consumera. 

Qui te dit qu'il te faut ainsi continuer ? 

  SATAN TE LE DIT ! 

  CHRIST TE DIT : REVIENS A MOI ET JE TE PARDONNERAI ! 

Le Seigneur dit : dehors les chiens, les menteurs, les fornicateurs, les hypocrites, les narcissiques, les envieux... 

Vous ne recevez pas car vous ne savez pas comment me demander ! 

Demande-moi selon ton cœur, je te répondrais selon le mien ! 

Je veux faire de toi mon héritage, mais il y a de l'ivraie qui pousse et étouffe le grain qui finira dans mes silos. 

L'ivraie qui se mêle à ces semences faites pour être de la maison du Seigneur, va être, au temps opportun, arrachée et brûlée dans ces feux de la géhenne, malgré les moqueries des moqueurs ! 

 

L'IVRAIE : 

Matthieu 13/25 à 30 - Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. 

Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. 

 Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ? Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. 

Comment savoir discerner l'ivraie, semence dévastatrice, semée par hypocrisie et mensonge, au cœur de la semence divine réservée pour le salut ? 

Premièrement, il faut savoir qu'au regard, la différence est peu probante, surtout à l'état de semence. L'ivraie est une espèce très nuisible pour les céréales. 

Ensuite, malgré leur forte ressemblance, (un œil exercé saura faire la différence) c'est à la maturité que la différence s'exerce au plus fort. Il n'y a plus, alors, à tergiverser : il faut arracher l'une de l'autre. L'ivraie du grain. 

Fin du 19ème siècle, nous avons assisté à la naissance d'un vaste mouvement interconfessionnel du nom de OEUCUMENISME.  Ce mouvement interagit au sein des églises dites « chrétiennes » et se veut tête de pont de l'unité chrétienne. Mais n'est-ce pas Christ Yéshua la « tête de pont » du christianisme ? Ce mouvement prône l'universalité, l'unité des assemblées chrétiennes, et ce, malgré leurs divergences, afin d'en faire une force réactive. Réactive contre qui ? Contre quoi ? Contre elle-même puisque dans son sein figurent des religions ennemies à Christ et à sa véritable église purifiée et régénérée, et contre Israël. 

Œcuménisme est régie par une organisation humaine, issue du Système babylonien, hydre mortelle et démoniaque. Allant au-delà de la sainte Parole divine, des actes sont posés, tels promouvoir des actions communes entre les divers courants du christianisme, en dépit de leurs différences doctrinales, avec pour objectif l' « unité visible des chrétiens »

(Parmi les pionniers de l’œcuménisme, on dénombre le patriarche grec Parmi les pionniers de l’œcuménisme, on dénombre le patriarche grec orthodoxe Germain V de Constantinople, l’évêque anglican américain Charles Brent, le pasteur réformé néerlandais Willem Visser 't Hooft, le cardinal catholique français Yves Congar ou encore l'archevêque luthérien suédois Nathan Söderblom et le laïc américain John Mott, qui ont tous deux reçu le prix Nobel de la paix pour cette activité).

Ils auront l’apparence…2 Timothée 3/5 - ayantl’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là.

Frères et sœurs ! Je vous abjure par le nom de notre seigneur ! Soyez vigilant ! Soyez humbles et doux, puissants et forts à la fois ! 

Ne vous laissez pas éblouir par les fausses lumières qui éclairent les assemblées, refusez de vivre autrement que pieusement, même au risque d'être rejetés. 

Ils ont l'apparence mais rien de plus ! Je le sais pour les avoir côtoyés. 


FUYEZ ! 

Jérémie 51/6 - Fuyez de Babylone, et que chacun sauve sa vie, de peur que vous ne périssiez dans sa ruine ! Car c’est un temps de vengeance pour l’Eternel ; Il va lui rendre selon ses œuvres. 

1 Corinthiens 10/14 -C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie.