Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

ÉCOUTE ISRAËL

UNE «VOIX PROPHÉTIQUE»

Naomie, le 15 juin 2021

 SHALOM

Nous avons pour habitude de jauger, de juger toutes paroles entendues, paroles que l'on qualifie de prophétique.

Alors, après avoir reçu des paroles fortes de conséquence concernant Israël, de les avoir couchées sur mes cahiers, de les lire encore, de les peser, analyser ; après avoir vu le résultat après les élections d'Israël, je n'ai pas d'amertume en moi car, il s'avère que la parole de Dieu est en marche en ce qui concerne monsieur Benjamin Netanyahou, qui vient de se faire évincer de son poste de Premier Ministre.

J'ai constaté, au fil du temps qui passe, que la parole prophétique est perçue comme devant ne pas tarder dans son accomplissement. Ceci est faux ! La parole prophétique peut couvrir une grande période de temps avant de se concrétiser. Il est même écrit que certains qui auront eu cette parole la recevront comme telle mais ne la verront pas s'accomplir.

Tout a été dit concernant ce résultat électoral frauduleux mais pourtant correspondant à ce qui a été annoncé. Le Seigneur a toujours voulu se révéler particulièrement à son peuple qui, lui, n'a qu'un seul souhait : vivre selon les nations païennes. Déjà cela s'est produit du temps du prophète Samuel, quand Israël était désireux d'avoir un roi à sa tête, comme les « nations ». L'histoire a démontré la suite avec un roi nommé Saül qui « fit ce qui déplaît à l’Éternel ».

Aujourd'hui il en est ainsi. Et Israël voulait un roi, et l'Eternel Dieu leur a répondu selon leur souhait.

Depuis le 6 juin,

La parole divine concernant Benjamin Netanyahou s'est concrétisée de façon parfaite, car ce n'est pas lui qui est sur la sellette, mais bel et bien Israël dans son ensemble.

Depuis des mois, le Seigneur me montre régulièrement ce qui doit être d'un peuple rebelle au cou raide. Un peuple qui se référence d'un Dieu quand ça sert ses intérêts et le rejette quand il s'avère que ce même Dieu, celui de Moïse, de Gédéon, de David ou bien de Salomon, celui-là même qui fit reculer les armées de Pharaon, devient par trop « encombrant ».

Songez donc ! Plus de brimade ! Plus d'interdiction ! La possibilité d'agir sans avoir de craintes envers Dieu, rejeté mais toujours présent !

La main mise sur le spirituel et le remplacer par le charnel...

Mais qui dira que l'on défie le Seigneur Vivant et Vrai sans en payer le prix ?

Déjà, dans son passé, Israël a souffert des nations, mais il faut croire que ce n'est pas suffisant !

Alors Israël, sache que déjà Egypte se prépare à revendiquer un actif dont elle se revendique, et avancer dans ton désert, afin de partir en conquête !

Il va te falloir t'unifier afin que, par tribu, tu te ranges en bataille, chacune sous son étendard !

Sache également que dans la nuit du 6 juin, le sort du « petit Benjamin » (Gantz) était réglé, et qu'il va payer au prix fort sa défection et sa forfaiture envers qui a été choisi et mis au large. Ce que vous croyez acquis va se défaire à cause des divergences existantes.

Israël a fait un assemblage hétéroclite qui, semblable à la statue de Daniel, va s'abattre comme château de cartes, sans l'aide de l'homme. Les compromis qui servent de ciment vont s'effriter et faire tomber l'édifice.

Samedi 12 juin à 3 h du matin :

Je suis interpellée par le Seigneur – c'est au travers du Ps 109 puis du Ps 69 qu'il s'adresse à moi. ''Tout est joué'', et Benjamin va prendre « le vinaigre et le fiel » (une allégorie de ce qui a été donné au Christ sanglant et agonisant sur la croix élevée).

Comme il en fut pour Moïse ainsi en sera-t-il de lui et la vision prophétique concernant les deux lions s'appliquera pleinement alors que les vainqueurs d'aujourd'hui deviendront les perdants de demain. Nul ne peut défier Dieu ! Pharaon a payé, d'autres aussi !

C'est ici la sagesse de Dieu qui n'a rien de son pareil sur terre et dans les cieux ! La folie humaine qui a conduit à la mise en place de ce gouvernement va se briser sur un rocher qui s'appelle « sagesse de Dieu ». Très très bientôt vous allez en entendre parler

La sagesse humaine s'inscrit dans le chiffre de l'homme (666) tandis que la sagesse divine s’inscrit dans le chiffre de Dieu (26). Tout est sous le contrôle de Dieu !

Maintenant Israël, souviens-toi de qui tu es : né de la volonté de Dieu, délivré de par sa seule volonté, la mer puis le Jourdain s'ouvrant devant toi !

A David il a été dit ceci : tant que ta maison marchera en ma présence, il ne manquera aucun de tes descendants sur le trône d'Israël ! 1 Rois 2/4 ... et afin que l’Éternel accomplisse cette parole qu’il a prononcée sur moi : Si tes fils prennent garde à leur voie, en marchant avec fidélité devant moi, de tout leur cœur, et de toute leur âme, tu ne manqueras jamais d’un successeur sur le trône d’Israël. De nombreux rois, prophètes, sacrificateurs... Et toujours plus de péchés qui ont éloigné de Dieu la lignée prophétique. Toutefois, en Christ, la lignée a été rétablie, et au jour du Seigneur, cette parole prophétique trouvera son accomplissement parfait, Christ roi d'Israël, de la « lignée prophétique de David ! »

Ce samedi 12 juin dans la vision qui m'est donnée, ''une boule de bowling roule, roule, roule encore et touche la quille centrale : elle tombe ! Et j'entends : strack ! Par la chute de la quille centrale, la partie se gagne car toutes vont tomber. Ce n'est pas tant la quille visée et tombée qui importe, c'est que tout l'ensemble de toutes les quilles debout va s'effondrer. Ce nouveau gouvernement va tomber avec fracas !

Nous aurions pu croire que les quilles représentant le camp adverse au premier Ministre en place allaient tomber. C'est ce qui sera ! Ne nous accrochons pas à ce qui se voit, regardons plus loin ! Pour que la partie finale se gagne, il faut marquer des points, et c'est par la chute de l'ensemble que la partie finale se gagnera !

En attendant, sache que Mardochée ne s'est jamais prosterné devant Haman l'Aguaguite, et que  Esther obtint miséricorde auprès du roi. C'est pourquoi Dieu les a souverainement élevés. Esther 3/2 -  Tous les serviteurs du roi, qui se tenaient à la porte du roi, fléchissaient le genou et se prosternaient devant Haman, car tel était l’ordre du roi à son égard. Mais Mardochée ne fléchissait point le genou et ne se prosternait point.

Et toi, Israël, pour quelle somme t'es-tu ainsi prosterné devant ton ennemi ?

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende et comprenne la parole du Seigneur.