Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

FIN DE RÈGNE DES PHARAONS AFRICAINS

PHARAON IVOIRIEN

LA FIN D'UN POUVOIR 

Par Naomie 

4 décembre 2021 

SHALOM


Il y a 3 jours, le Seigneur m'a annoncé la fin du règne du pharaon ivoirien A. Ouattara

Alors je me suis posée une question concernant celui qui a été renommé «Pharaon » et surtout pourquoi, de façon instinctive, ce surnom Pharaon avait été donné au président de la Côte d'Ivoire : A. Ouattara. 

Des hypothèses, basées sur la bible concernant le pharaon de l'époque de Moïse, oui, il faut aller plus loin pour comprendre l'origine des pharaons. 

Alors que je recevais cette pensée le concernant, et concernant ce titre le qualifiant de « pharaon » une pensée forte arriva très clairement. Cette pensée concernant ceux d'une lignée appelée les Pharaons noirs. Ces hommes représentent en eux-mêmes le poids d'une dynastie de l'Egypte antique issue de Kouch qui donnera les kouchites.

Une évocation les concernant figure dans la Bible, l'Ancien Testament, deuxième livre des rois, ou encore dans le livre premier des Chroniques. Cette lignée pharaonique dite des pharaons noirs, est issue de Koush (Cusch) fils de Cham, petit-fils de Noé, neveu de Sem (lignée des sémites) tous descendants de Adam. 

Koush père de Saba, est vraisemblablement à l'origine du royaume de Koush dont sera issue cette dynastie pharaonique noire, la troisième du nom. 

Concernant le « Pharaon » de Côte d'Ivoire : une fin d'un pouvoir exécutif pareil à ces anciens Pouvoirs, une nouvelle lignée dont le pouvoir sortira d'un autre Pouvoir. 

A l'image du pharaon ivoirien, c'est tous les Pharaons d'Afrique qui maintiennent leur peuple en captivité qui vont tomber.


Dieu garde ses serviteurs et ses servantes.
 

Exode 21/6 ...  alors son maître le conduira devant Dieu, et le fera approcher de la porte ou du poteau, et son maître lui percera l’oreille avec un poinçon, et l’esclave sera pour toujours à son service. 

Du temps de l'esclavage des temps reculés un esclave portait la marque de son maître. Lorsque l'esclave était affranchi mais voulait demeurer dans la maison de son maître, ce dernier lui perçait le lobe de l'oreille sur la porte de la maison. Aujourd'hui les esclaves de Dieu portent une marque distinctive sur eux afin de proclamer au monde qu'ils sont affranchis du péché et demeurent esclaves librement. 

1 Corinthiens 7/22 - Car l’esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur ; de même, l’homme libre qui a été appelé est un esclave de Christ.